Voilà un projet qui pourrait faire plaisir aux étudiants parisiens. Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris, veut rendre gratuit les transports en commun pour les jeunes de 18 à 22 ans et scolarisés dans un établissement de la capitale. Le métro à zéro euro, un rêve ?

Des dépenses étudiantes trop importantes pour Nathalie Kosciusko-Morizet

Entre les frais de scolarité à régler, le loyer à payer et le budget "pâtes" pour s'engraisser, difficile d'être étudiant à Paris, surtout si on y vit. Alors si en plus à cela s'ajoute le prix de l'abonnement aux transports qui permet de se déplacer librement dans le métro ou en bus, garder la tête hors de l'eau paraît d'autant plus compliqué. Ces difficultés que rencontrent très souvent les jeunes de la capitale, malgré la distribution de certaines allocations, ont visiblement attiré l'intention de Nathalie Kosciusko-Morizet qui a décidé de leur venir en aide en allégeant leurs dépenses.

Des transports gratuits pour les étudiants parisiens

La candidate UMP à la mairie de Paris propose ce jeudi de rendre gratuits les transports en commun pour les étudiants parisiens. Pour en profiter, il faudra être âgé entre 18 et 22 ans et être scolarisé dans la métropole. Alors que la région Île de France prend déjà à sa charge la moitié du coût de la carte Imagine'R, l'ancienne ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie souhaite que la ville prenne "en charge la moitié restante du coût de cet abonnement". Chiffrée, cette aide s'élèverait à 323,30€ par étudiant, pour un total de 35 millions d'euros. L'addition risque d'être salée pour Paris.

A lire aussi : Twitter, Facebook... : les réseaux sociaux bientôt détecteurs de rumeurs ? / Stromae déjà star aux Etats-Unis... grâce à Perez Hilton ? / Katy Perry : Dark Horse, le clip en mode Cléopâtre sexy / Oscars 2014 : les perdants seront pourris gâtés