Koba LaD en pleine polémique, il fait son mea culpa : "J'ai réagi sans réfléchir, je suis contre l'homophobie"
Koba LaD en pleine polémique, il fait son mea culpa : "J'ai réagi sans réfléchir, je suis contre l'homophobie"
We Love Green (Paris), Main Square Festival (Arras), Garorock (Marmande), Dour Festival (Belgique), VYV Festival (Dijon)... Après le post à caractère homophobe partagé par Koba LaD, plusieurs festivals ont pris la décision de déprogrammer le rappeur et ont condamné "tout propos discriminatoire".

"Je ne cautionne pas le meurtre et je suis contre l'homophobie. J'ai réagi sans réfléchir, sans peser les mots et réaliser l'impact de cette capture. Je croyais pas qu'on allait penser que je pouvais être ok avec ça !". Malgré les excuses de Koba LaD après avoir partagé un post à caractère homophobe, la polémique continue d'enfler et les sanctions de tomber. Peu de temps après le VYV Festival, d'autres festivals ont annoncé eux aussi leur décision de déprogrammer l'artiste.

Plusieurs festivals ont déprogrammé Koba LaD

C'est le cas du Main Square Festival à Arras, auquel l'interprète de "Mortel" devait participer le 4 juillet : "Si nous voulons croire en la maladresse d'un jeune homme dont les actes ont pu dépasser la pensée dans un contexte d'hyper connectivité, il n'en demeure pas moins que les idées qui ont été véhiculées n'ont pas leur place dans la Citadelle". Le festival We Love Green à Paris précise lui aussi que "les idées véhiculées [ndlr : par le rappeur de 20 ans] sont contraires avec l'état d'esprit du festival".

Les festivals Garorock et Garosnow à Marmande mettent en avant le fait qu'ils "ont à coeur de proposer une programmation riche en diversité, en mettant en avant des artistes qui partagent des valeurs et des principes prônant la tolérance et le respect de tous, loin de tout propos et comportements discriminatoires. C'est pourquoi, en tant qu'organisateur, nous prenons la décision de déprogrammer Koba LaD dont nous ne cautionnons pas les propos tenus récemment sur ses réseaux sociaux.".

Ils condamnent "tout propos et comportements discriminatoires"

Le festival Freemusic à Montendre, en Charente-Maritime, tient le même discours : "Nous condamnons tout propos discriminatoire. Qu'il résulte d'un positionnement assumé, d'une maladresse humaine, il n'en demeure pas moins que le message véhiculé va à l'encontre de nos valeurs". En Belgique, le Dour Festival a lui aussi pris la décision de déprogrammer Koba LaD et a condamné "fermement tout type de discours haineux", assurant être "un lieu de partage et de tolérance, ouvert à tou.te.s sans distinction de genre ou d'orientation sexuelle". Les festivals Marsatac ou Art Rock, dont Koba LaD est également à l'affiche, seront-ils les prochains à prendre cette décision ?

Koba LaD
Koba LaD change de look dans le clip "Laisse tomber"
Koba LaD s'engage contre l'homophobie et évoque la polémique : "Je n'ai rien à voir avec ça"
Koba LaD ne connait pas (et n'aime pas) Bob Marley : "Qu'est-ce qu'il raconte dans ses morceaux ?"
Koba LaD pense à arrêter sa carrière : "Je me vois pas rapper dans 10 ans"
voir toutes les news de Koba LaD Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème