Kim Kardashian a décidé de ne pas se laisser faire : elle aurait porté plainte contre le média qui la traite de menteuse sur son agression.
Kim Kardashian a décidé de ne pas se laisser faire : elle aurait porté plainte contre le média qui la traite de menteuse sur son agression.
Kim Kardashian n'a peut-être toujours rien posté sur les réseaux sociaux, mais la femme de Kanye West a cependant suivi ce qui se disaient dans les médias à son sujet. Le site MediaTakeOut a lancé la rumeur selon laquelle la star aurait menti sur son agression. Kim K aurait donc décidé de porter plainte pour diffamation.

Kim Kardashian stoppe la rumeur

Kim Kardashian n'a décidément pas de chance. Après avoir été agressée en pleine nuit à Paris, Kim Kardashian doit maintenant faire face à des rumeurs de mensonges à propos de cette attaque. Le site MediaTakeOut accuse en effet Kim Kardashian dans l'un de ses articles d'avoir menti, expliquant ainsi qu'il s'agirait d'une arnaque. Une rumeur que la femme de Kanye West a pris très au sérieux puisqu'elle aurait déposé plainte au tribunal de Manhattan à New York, une plainte dévoilée par l'AFP comme l'a rapporté Le Figaro.

Il y est écrit : "Après avoir été victime d'un vol à main armé horrible et traumatisant en France, Kim Kardashian est revenue aux Etats-Unis pour y être cette fois victime d'un site en ligne de potins qui a publié une série d'articles début octobre la qualifiant de menteuse et de voleuse", démentant ainsi les accusations de mensonge autour de l'agression.

De l'ADN retrouvé sur les lieux de l'agression ?

Alors qu'un bijou volé à Kim Kardashian par les agresseurs aurait été retrouvé, il est précisé dans la plainte que la version d'après la quelle la star de Keeping Up with the Kardashians aurait "fait semblant d'être victime d'un vol, menti sur la violente attaque dont elle a fait l'objet puis fait une réclamation mensongère auprès de son assurance" n'a aucune preuve et qu'il s'agit d'un "acte de diffamation".

L'AFP a également indiqué qu'une source proche du dossier a révélé que plusieurs ADN auraient été retrouvés dans l'appartement où a eu lieu le braquage. Ces traces d'ADN seraient même actuellement "en cours d'exploitation".

Kim Kardashian
Kim Kardashian et d'autres stars boycottent Instagram et Facebook : voilà pourquoi
Kim Kardashian annonce la fin de L'incroyable famille Kardashian après 14 ans et 20 saisons
Kim Kardashian et Kanye West au bord du divorce ? "Elle est vraiment bouleversée"
Kim Kardashian : après les craquages de Kanye West, elle s'exprime sur ses "troubles bipolaires"
voir toutes les news de Kim Kardashian Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème