Johnny Depp règle encore ses comptes avec Hollywood et révèle que le film City of Lies "a été kidnappé 3 ans"
Depuis les accusations de violences conjugale de son ex Amber Heard, Johnny Depp est persona non grata à Hollywood. Cela veut dire qu'il est boycotté, ce qu'il a d'ailleurs confirmé. Après avoir été viré de Pirates des Caraïbes et des Animaux Fantastiques, son dernier film City of Lies est sorti directement en DVD. L'acteur a donc (encore) réglé ses comptes avec Hollywood.

Johnny Depp clashe encore Hollywood

Invité au Festival du cinéma américain de Deauville, dans la ville éponyme en Normandie, en France, Johnny Depp a présenté City of Lies, le nouveau film dans lequel il joue. Et il en a aussi profité pour régler une nouvelle fois ses comptes avec Hollywood. Car City of Lies est sorti directement en DVD aux Etats-Unis. Aucun distributeur n'a accepté de le sortir dans les salles de cinéma.

"Je suis très honoré d'être invité et on est très fier de ce film, kidnappé pendant 3 ans, parce qu'il y avait des gens (...) à Hollywood... Pendant 3 ans, le film, c'était mort. On a retrouvé le film" a ainsi lâché Johnny Depp devant plusieurs médias français lors de la conférence de presse.

Pour rappel, depuis les accusations de violences conjugales de son ex Amber Heard, Johnny Depp est "boycotté" par Hollywood comme il l'avait dit en personne. Il a ainsi été viré de la saga Pirates des Caraïbes, dans laquelle il incarnait le capitaine Jack Sparrow. Johnny Depp sera absent de Pirates des Caraïbes 6. Et l'acteur a aussi été évincé des Animaux Fantastiques 3, la suite de la franchise de J.K. Rowling qui fait partie de l'univers d'Harry Potter, où il jouait le sorcier Gellert Grindelwald.

"C'est vous mes vrais employeurs"

Mais les fans de Johnny Depp ont lancé #JusticeForJohnnyDepp et protestent sur les réseaux contre le boycott de l'acteur. Un soutien auquel Johnny Depp a réagi auprès de BFM TV : "Le public me remercie alors que c'est à moi d'être reconnaissant. Je suis heureux de pouvoir les remercier, ce sont eux qui paient nos salaires, qui font vivre les studios hollywoodiens, ils sont le commencement et l'aboutissement du cinéma. S'ils ne veulent pas des films, les studios meurent. On parle de beaucoup d'argent. Ils ont le pouvoir, et je veux qu'ils le sachent".

"Hollywood fait de plus en plus de films et de moins en moins de cinéma. Moi, je n'ai jamais aimé le mot carrière, et encore moins le mot fan que je trouve dégradant. Les 'fans' sont des spectateurs qui payent cher leur place de cinéma. Ce sont eux, mes vrais employeurs, il serait temps que les patrons des studios le comprennent..." a-t-il aussi déclaré lors de la conférence de presse à Deauville.

City of Lies revient sur les meurtres de 2Pac et Notorious B.I.G.

Le nouveau film avec Johnny Depp, City of Lies, est signé Brad Furman. Ce dernier est connu pour avoir réalisé La Défense Lincoln (avec Matthew McConaughey), Players (avec Ben Affleck et Justin Timberlake) ou encore Infiltrator (avec Bryan Cranston). Il est aussi derrière le clip What Do You Mean ? de Justin Bieber.

Quant à l'histoire, il s'agit de l'adaptation du roman biographique LAbyrinth de Randall Sullivan. C'est donc sur l'enquête des meurtres des rappeurs Tupac Shakur (2Pac) et Christopher Wallace (The Notorious B.I.G.). Johnny Depp y incarne Russell Poole, qui était détective au département de police de Los Angeles.

Johnny Depp
Johnny Depp règle encore ses comptes avec Hollywood : "Mon film a été kidnappé 3 ans"
Johnny Depp se dit "boycotté par Hollywood" : "C'est absurde", il se confie
Johnny Depp : ses fans lancent #JusticeForJohnnyDepp pour protester contre un nouveau jugement
Pirates des Caraïbes 6 : Johnny Depp aurait été recalé même pour un rôle secondaire
voir toutes les news de Johnny Depp Découvrir plus d'articles