2 photos
Voir le diapo
Julia Merfeld, une Américaine de 21 ans, aurait mieux fait de se renseigner sur le tueur à gages qu'elle avait embauché pour se débarrasser de son mari, avant de lui livrer les détails de son projet macabre. L'homme qu'elle prenait pour un tueur était en fait un policier, qui a filmé toute la scène en caméra cachée.

Ah, c'est beau l'amour. Mais l'assurance-vie c'est encore mieux. Julia Merfeld, une Américaine de 21 ans, a été prise en flagrant délit de projet machiavélique. Pour toucher la thune (la bagatelle de 400 000 dollars tout de même), l'épouse vénale a choisi d'embaucher un tueur à gage pour faire le sale boulot à sa place. Manque de bol, il s'agissait d'un policier, qui a filmé toute la scène en caméra cachée, rapporte Le Parisien.

"Plus facile que de divorcer"

C'est avec une décontraction déconcertante que Julia Merfeld fait part de son plan macabre, sourire aux lèvres. Elle explique au tueur à gage qu'elle vient d'engager, qui n'est autre qu'un policier en mission, les raisons qui la poussent à vouloir dire adieu à son mari : "Ce n'est pas qu'on ne s'entend pas. Mais c'est juste plus facile que de divorcer. Ainsi, je n'aurai pas à m'inquiéter du jugement de sa famille. Je n'aurai pas à m'inquiéter de lui briser le coeur. C'est pour trouver une sortie propre" se justifie-t-elle. Tuer son mari serait donc moins difficile qu'un divorce... L'épouse vénale n'est cependant pas sans coeur, elle souhaite que son mari ne souffre pas trop tout de même : "Si vous pouvez le faire sans qu'il souffre, brisez lui plutôt la nuque". Le lieu du meurtre ? Tout sauf à la maison, ça ferait trop "désordre".

Une assurance-vie de 400 000 dollars à la clé

Elle donne au faux-tueur une photo de son mari ainsi qu'un plan de la maison, et a déjà tout prévu concernant le paiement de la prestation : 50 000 dollars échelonnés sur plusieurs semaines, afin de ne pas trop éveiller les soupçons. Heureusement, un de ses collègues aurait fait part de son projet macabre aux autorités. Arrêtée par la police à la sortie de la voiture, elle ne semble éprouver aucune haine à l'encontre de son époux, avec qui elle a deux enfants. Sa motivation première alors ? L'argent. L'assurance-vie de son cher et tendre s'élevait à 400 000 dollars (soit la bagatelle 311 000 euros), la somme idéale pour passer quelque temps au soleil.

Dans l'actu aussi : Attentats de Boston : Djokhar Tsarnaev plaide non-coupable devant les victimes / DSK : "Je ne pense pas avoir de problème avec les femmes", sa petite phrase qui fait marrer Twitter / Texas : les derniers mots des condamnés à mort mis en ligne / Hôtel Lambert : incendie terrible pour l'établissement classé monument historique

News
essentielles
sur le
même thème