Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Faites attention où vous laissez trainer votre iPad, vous pourriez bien recevoir une note salée à la fin du mois. Les parents du petit Danny, un anglais de 5 ans, en ont fait la mauvaise expérience en découvrant que leur fils avait acheté pour près de 2000€ en jeux sur iTunes. Par ici la monnaie.

Faites attention où vous laissez trainer votre iPad, vous pourriez bien recevoir une note salée à la fin du mois. Les parents du petit Danny, un anglais de 5 ans, en ont fait la mauvaise expérience en découvrant que leur fils avait acheté pour près de 2000€ dans un seul jeu "gratuit" sur l'Appstore.

Sans protection
La mésaventure qui suit pourrait bien introduire une nouvelle forme de protection sur la prochaine version de l'iPad 4. Elle concerne tout particulièrement la plate-forme iTunes (qui s'est récemment ouvert au sexe), sur laquelle il est possible d'acheter de nombreux jeux comme FIFA 13, Questionary ou bien encore Hamnasya.

Danny fait d'ailleurs partie de ces petits garçons qui, à 5 ans déjà, adorent jouer sur leur tablette. Malheureusement pour lui, sa jeune addiction lui a coûté récemment plusieurs milliers d'euros et une correction d'anthologie.

Flambeur à 5 ans
Après avoir téléchargé le jeu gratuit "Zombies vs Ninja", le petit anglais, a également acheté par erreur ses 19 extensions vendues à...69.99€ l'unité. Imaginez maintenant la tête des parents qui ont reçu l'addition à quatre chiffres à la fin du mois. Une dépense de 1700 livres sterling soit 2000€ environ.

Pas de remboursement pour les parents
Et contrairement aux remboursements de millions d'américains (pour un total de 69 millions d'euros), Apple a décidé de ne pas étendre ce vent de générosité sur les îles britanniques. "Nous attendons toujours qu'iTunes reconnaisse qu'il s'agit d'une grosse erreur. Danny était en larmes quand nous lui avons appris combien d'argent il avait dépensé." ont indiqué les parents du jeune garçon.

Depuis ce jour, Danny aurait revendu son iPad et aurait été aperçu au club Macumba de Lille en train de noyer son chagrin dans du champomy.

News
essentielles
sur le
même thème