La saison 4 d'Homeland se terminant prochainement, il est temps pour les scénaristes de faire monter la tension d'un cran. Résultat ? Ces derniers ont profité de l'épisode 9 pour redistribuer toutes les cartes, nous laissant craindre le pire pour Carrie et Saul, tout en laissant la porte du succès grande ouverte à l'ennemi public n°1. Attention spoilers.

Un échange (très) compliqué

Quand on sait qu'il n'est pas rare de se faire arnaquer sur Ebay, on se doute qu'un échange "Saul contre des terroristes" ne peut pas se dérouler comme prévu. Bien vu, Haqqani ayant réservé une petite surprise à Carrie et sa troupe cette semaine. Alors que le transfert est sur le point d'avoir lieu, la jolie blonde se rend rapidement compte que quelque chose cloche : un enfant, armé (volontairement) d'une bombe sur lui, accompagne les pas de Saul. Oui, le gamin a quelques rancunes à partager avec la CIA et est prêt à mourir pour sa cause si l'échange n'a pas lieu. Et dire qu'à son âge on jouait encore à la Gameboy.

Malheureusement pour Carrie, le principal problème de cet échange n'est ni la folie d'Haqqani, ni les hobbys étranges de l'enfant. En effet, l'élément incontrôlable de la semaine se prénomme... Saul. Si on pensait qu'il avait hâte de retrouver Mira et un bon chocolat chaud devant la télé, son envie d'énerver les terroristes est apparemment plus forte. Résultat, plutôt que de retourner vers les siens le sourire aux lèvres, l'ex-boss de la CIA préfère tout simplement s'asseoir en plein milieu du trajet, en signe de protestation. De quoi exciter Haqqani et sa manette, et obliger Carrie à venir lui faire changer d'avis au risque de mettre tout le monde en danger. Et si – vous vous en doutez – ses énièmes pleurnicheries ont réussi à lui remettre ses idées en place et le faire rentrer à la maison, cela n'a pas empêché Saul de nous offrir un petit moment hallucinant. Oui, celui que l'on considérait comme le boss parfait, était prêt à sacrifier un gamin pour ne pas voir les terroristes gagner : "Ils ont mis cette bombe sur lui. Pas nous."

Qui va mourir ?

Fin de l'histoire, tout va bien ? Oui... pendant 2 minutes. A peine Saul a-t-il le temps de goûter à la liberté, que son escorte se retrouve attaquée au lance-roquette. Résultat ? Deux voitures de la CIA sont détruites et le véhicule transportant Saul et Carrie est sévèrement touché. Et quand on sait qu'Homeland adore tuer ses personnages, on peut déjà craindre le pire et s'attendre à la mort de l'un d'entre eux...

Massacre à venir ?

Toutefois, ce n'est pas (encore) fini. Si nos héros semblent promis à une cruelle défaite, Haqqani vit - de son côté, un bonheur parfait. La raison ? Pendant que Lockhart décide (comme un idiot) d'envoyer TOUS ses hommes sur le lieu du drame afin de sauver les possibles survivants, le terroriste et ses hommes profitent d'une ambassade désertée pour s'y infiltrer en cachette. Oui, ça sent très mauvais pour les américains cette histoire.

A lire aussi : Vikings saison 1 : tu sais que la série est aussi cool que Game of Thrones quand / Grey's Anatomy saison 11 : bientôt un nouveau spin-off ?

Homeland - Saison 4
Homeland saison 4 sur Canal+ : 3 raisons de redonner une chance à la série
Homeland saison 4 : le Pakistan furieux contre la série avec Claire Danes
Homeland saison 4 : les créateurs défendent le final après les critiques
Homeland saison 4, épisode 12 : rapprochement et trahison dans le final
voir toutes les news de Homeland - Saison 4 Découvrir plus d'articles