Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Hoff The Record sur MCM, tous les lundis à 20h45
Dans Hoff The Record, David Hasselhoff se prête à une auto-caricature délirante. A l'occasion de sa diffusion, tous les lundis à 20h45 sur MCM, PureBreak a pu rencontrer la star des 80's pour lui parler de son rôle dans celle-ci. Et, on n'a pas été déçus par ses réponses, aussi drôles et décalées qu'il l'est dans la série !

Star des années 80 et 90 avec Alerte à Malibu et K2000 à l'époque de Pamela Anderson, David Hasselhoff fait preuve d'autodérision en acceptant de jouer son propre rôle dans une série sur sa vraie-fausse vie. La preuve de plus que l'icône du kitsch (vue cet été dans Baywatch et dans les Gardiens de la Galaxie 2) est bien le mec le plus cool du moment sur nos petits écrans. PureBreak a eu la chance de le rencontrer pour lui parler de Hoff The Record, l'aventure la plus dingue de sa carrière.

"Ma vie mérite d'être adaptée en comédie !"

Comment décririez-vous Hoff The Record ?

David Hasselhoff : Dans Hoff The Record, ma vie a été transformée en comédie. Un exercice facile car personne ne croirait la vérité sur ce qu'il m'arrive au quotidien : ma vie mérite d'être adaptée en comédie ! Ce que j'aime dans Hoff The Record, c'est que la série joue avec le spectateur : où se situe le vrai David Hasselhoff et où commence son personnage fictif ? J'adore ça.

Vous êtes souvent invité à jouer votre propre rôle (Les Gardiens de la Galaxie 2, Piranhas 3DD, Bob l'Eponge le film). L'auto parodie est devenue votre fonds de commerce.

Ce n'est pas parce que j'en ai envie que j'accepte les parodies de moi-même, c'est parce que je sais comment les faire fonctionner que je les accepte. Quand on m'en propose, je peux leur dire si je trouve que ça va trop loin ou qu'ils se moquent de moi. Mais je sais toujours comment prendre leurs idées et les rendre drôle, à ma façon...

Hoff The Record.
Hoff The Record.

The Hoff est votre double maléfique dans un sens ?

Complètement. Ce surnom a été inventé par des secrétaires en Australie il y a 15 ans. Je me souviens encore du coup de fil : un journaliste australien m'avait demandé ce que cela me faisait d'être un sex symbol à 50 ans. Ce à quoi j'avais répondu : c'est génial pourquoi ?

Il m'avait alors expliqué que des secrétaires s'envoyaient des e-mails avec des jeux de mots à partir d'un diminutif qu'elles avaient inventé à partir de mon nom de famille. : The Hoff. Par exemple, elles appelaient mes fans les Desperate Hoffwives. On m'a ensuite offert un livre de Hoff Jokes (des blagues sur Hoff) et j'en ai fait des t-shirts.

"Je deviens The Hoff. C'est mon super pouvoir"

Comment expliquez-vous votre longétivité ?

Je m'adapte : si je ne joue pas à la télévision, je tourne dans des publicités. Si je ne peux pas être David Hasselhoff, je deviens The Hoff. C'est mon super pouvoir. J'ai de la chance et je bosse vraiment dur : c'est vrai que si tu veux durer aussi longtemps que moi dans le show business, tu dois bosser très dur et être solide psychologiquement.

Comme ça si t'es rejeté, si tu ne décroches pas un rôle, si t'es éjecté d'un projet - comme quand j'ai emmené K2000 à NBC et qu'ils l'ont tourné sans moi - tu peux prendre du recul et en rire. Il faut savoir que dans ce métier, tu te retrouveras dans des situations incompréhensibles. C'est vrai ! Il y a des moments où je suis tellement furieux que je balance tout ce qui est à ma portée en hurlant.

Après, je me rends compte que je loge dans un hôtel de luxe à Londres, que je suis dans Call Of Duty, que je m'envole demain pour Singapour où je vais recevoir un cachet à six chiffres pour passer des disques lors d'une croisière. De quoi je m'inquiète ?!

Que pensez-vous de la télé d'aujourd'hui ?

Il y a trop de télé-réalité sans fond. Mais d'un autre côté, au niveau des séries, la télé fait un comeback incroyable ! Certaines d'entre elles sont phénoménales, comme The Americans ou Fargo. Il y a désormais tant de séries qui sont bien supérieures aux films que l'on nous propose dans les cinémas.

Hoff The Record.
Hoff The Record.

"Tout était fun dans les années 80"

Quelles sont les questions les plus incongrues que les fans vous posent ?

On me pose sans cesse des questions bizarres quand je fais le Comic Con, comme " Quelle est ta couleur préférée ? " ou " Comment faites-vous pour avoir autant de poils sur le torse ? "

Quand je suis allé à l'Université d'Oxford à Cambridge et la première question que l'on m'a posé a été : "Kitt -sa voiture dans K2000 ndlr- est-il gay ?". Alors j'ai répondu "Non. Et toi ?".

Une fille m'a un jour demandé : "Comment faites-vous pour être aussi beau ?", j'ai répondu : "Grâce aux femmes comme toi". Elle n'a pas su quoi répondre.

Quels souvenirs conservez-vous des années 80 ? Etes-vous nostalgique ?

Pour être honnête, je ne me souviens pas très bien des années 80 : ça veut surement dire que l'on savait s'amuser (rires) ! C'est vrai, quand tu t'amuses à fond, tu te souviens rarement de ce qu'il s'est passé la veille au soir (rires).

J'ai quand même des souvenirs... J'ai écrit quelques livres sur le sujet : c'était une époque excitante, tout était nouveau pour nous... Je me souviens des débuts de Michael Jackson : sur la pochette de l'un de ses albums, il était assis sur une voiture qui ressemblait à Kitt. Puis, il m'avait invité à Neverland avec mes enfants.

Tout était fun dans les 80's !... On se souciait peu du lendemain.


Hoff the Record est diffusée sur MCM tous les lundis à 20h45.

Hoff The Record.
Hoff The Record.
Hoff The Record
Hoff The Record
News
essentielles
sur le
même thème