Harry Potter : de nouveaux secrets dévoilés par J.K Rowling dans des nouvelles inédites
Harry Potter : de nouveaux secrets dévoilés par J.K Rowling dans des nouvelles inédites
L'univers d'Harry Potter n'a pas fini de révéler tous ses secrets. Sur le site Pottermore, J.K. Rowling vient de publier plusieurs nouvelles inédites dans lesquelles l'auteure dévoile des informations inconnues des lecteurs sur le célèbre sorcier à la cicatrice et sur quelques-uns des personnages qui ont croisé son chemin.

Quand elle n'est pas trop occupée à écrire son nouveau livre (à paraître sous son pseudonyme Robert Galbraith), J.K Rowling rédige des nouvelles inédites dans l'univers d'Harry Potter. L'occasion pour elle d'évoquer le futur et le passé des héros de la saga littéraire, de répondre à certaines questions laissées en suspens, voire même de partager des anecdotes croustillantes, comme c'est le cas dans les cinq derniers textes publiés par l'auteure sur le site Pottermore. Voici quelques-unes des révélations à retenir (attention, possibles spoilers).

Hermione a déjà été hors la loi

La femme de Ron Wesley est connue pour respecter toutes les lois magiques. Hermione les a pourtant enfreintes. Et une en particulier. Comme le révèle l'auteure, en jetant un sortilège sur son sac pour augmenter sa capacité (pour transporter ses livres de magie et a fortiori tout ce qu'elle avait besoin pour retrouver les Horcruxes), la sorcière s'est mise hors la loi. J.K Rowling explique en effet que ce sort ne peut être utilisé à des fins personnelles !

Petunia, une tante pas si terrible

Une des autres révélations faites par J.K. Rowling concerne Putenia, la tante d'Harry Potter. On apprend tout d'abord que derrière son rôle de méchante tantine, celle-ci cache en réalité un semblant de coeur. Cette dernière ressentait notamment de la culpabilité pour avoir coupé les ponts avec sa soeur Lily. Un sentiment qui l'a presque poussé à mettre de côté son animosité pour Harry lors de son dernier échange avec le sorcier, dans Les Reliques de la mort. Mieux encore, on découvre qu'elle rêvait secrètement... d'être une sorcière à Poudlard !

Vernon, un Rogue bis ?

Pas de retournement de situation par contre pour Vernon, l'oncle d'Harry. Ce dernier ne pouvait bel et bien pas supporter celui qui est devenu le mari de Ginny Weasley. La raison ?James Potter. "La haine que l'Oncle Vernon porte pour Harry s'explique, comme pour Rogue, par la ressemblance du jeune sorcier avec son père", précise J.K Rowling.

Des duels beaucoup plus physiques

Dans ces nouvelles, J.K Rowling révèle aussi que dans l'ancien temps, certains magiciens utilisaient des épées comme armes principales plutôt que des baguettes magiques. C'est le cas de Godric Gryffindor, l'un des quatre fondateurs de l'école Poudlard, qui préférait affronter les Moldus avec sa lame tranchante (forgée par des Goblins)... par souci d'équité.

Un choixpeau très indécis

Le choixpeau magique - chargé de placer les élèves sorciers dans l'une des quatre maisons de Poudlard - voulait envoyer Minerva McGonagall vers la maison Serdaigle plutôt que Gryffondor. Moins étonnant, le choixpeau envisageait d'intégrer Peter "Queudver" Pettigrow chez les Serpentards, et non chez Gryffondor. La maison de Drago Malefoy lui correspondait pourtant bien plus. Neville a demandé à entrer à Poutsouffle car il ne se sentait pas assez courageux pour Gryffondor (alors qu'il est à l'origine d'un des actes les plus héroïques de la saga).

Source : Cinemablend

Harry Potter et les reliques de la mort (2eme partie)
Harry Potter : Matthew Lewis en a marre d'être toujours ramené à Neville
Harry Potter : Katie Leung (Cho Chang) victime de racisme mais forcée au silence, elle balance
Harry Potter : la pièce L'Enfant maudit adaptée en film ? La rumeur qui va ravir les Potterheads
Harry Potter : la fanfiction ultra attendue sur Voldemort se dévoile en bande-annonce
voir toutes les news de Harry Potter et les reliques de la mort (2eme partie) Découvrir plus d'articles