Pour concurrencer les ténors du streaming de musique, Deezer ou Spotify pour ne citer qu'eux, Google négocierait actuellement avec les Majors du disque. Objectif : mettre en ligne prochainement son propre service et reproduire le succès de sa plate-forme vidéo YouTube.

Google gagne des millions grâce au milliard d'utilisateurs de sa plate-forme YouTube (dont une nouvelle source de revenus vient d'y être introduite sous la forme de chaînes payantes). Non content de dominer le milieu du streaming vidéo, le géant américain ne cache également pas ses ambitions de réitérer ce succès au format musical dans les mois à venir.

Une nouveauté à l'étude

Objet de premières rumeurs, le service de streaming de musique de Google - imaginé pour bousculer les grands noms du marché comme Deezer ou encore Spotify et ses millions d'abonnés payants - se précise un peu plus cette semaine. D'après The Verge, après avoir entretenu des discussions avec Warner Music, la firme de Moutain View négocierait actuellement avec deux autres Majors du disque : Universal Music et Sony Music.

Le service dévoilé au Google I/O ?

Dès lors, certains optimistes y voient une possible présentation du service lors de la conférence annuelle Google I/O de la société, organisée à partir de ce mercredi 15 mai. Comme le rapporte CNET, cette nouvelle plate-forme de streaming serait tout d'abord liée au Google Play, la boutique Android, puis serait déclinée sur YouTube dans les mois qui suivent. Des applications (web et mobile) seraient d'ailleurs développées pour l'occasion.