Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

C'est ce vendredi 18 janvier 2013 qu'une page du monde des séries s'est tournée, avec le final de Fringe au terme de sa saison 5. Et comme promis, on a eu le droit à énormément d'émotion, de l'action, de la mythologie, des réponses et surtout, beaucoup de clin d'oeil. Un final comme on les aime et qu'on ne se lassera p

C'est ce vendredi 18 janvier 2013 qu'une page du monde des séries s'est tournée, avec le final de Fringe au terme de sa saison 5. Et comme promis, on a eu le droit à énormément d'émotion, de l'action, de la mythologie, des réponses et surtout, beaucoup de clin d'oeil. Un final comme on les aime et qu'on ne se lassera pas de revoir. Attention spoilers.

Les observateurs
Si le combat contre les Observers a été le principal arc narratif de cette saison, on a eu le droit à une très bonne conclusion et beaucoup de réponses. Grâce à ce double épisode, on apprend que les douze observateurs envoyés à notre époque ne savaient pas quel était le but de leur mission. Mieux encore, afin de faire le lien avec "l'anomalie" de Michael, on constate que notre humanité est plus forte qu'ils ne l'imaginaient, puisque tous ont été touchés par nos émotions, que ce soit de l'amour ou de la haine.

"Retour" d'Olivia
Si on a toujours eu l'impression que Peter était le centre de Fringe, c'est pourtant bien Olivia qui semblait être la vraie héroïne. Une constatation qui avait de quoi nous frustrer lors des ¾ de cette dernière saison, puisque la jolie blonde n'a quasiment servi à rien. Heureusement, ce final vient réparer les choses, avec dans un premier temps un voyage dans le monde alternatif très intense et très stressant. Celui-ci est d'ailleurs l'un des gros points forts de ce final, puisqu'il nous permet en plus de retrouver deux personnages adorés des fans : Lee et Fauxlivia. On assiste ainsi à une séquence incroyable, très bien amenée et nous plongeant en apnée durant de longues minutes. Mais surtout, ce voyage dans le temps aura permis à Olivia de récupérer ses pouvoirs grâce au Cortexophane. Et forcément, cela nous a offert une utilisation finale jubilatoire et génialement fun, face au terrible Windmark. Seul regret : ça va trop vite.

Un épisode pour les fans
Si ce final est aussi génial, c'est parce qu'il est fait pour les fans. On a le droit à un condensé des choses les plus mythiques du show, que ce soit la fameuse fenêtre, la statue de la liberté, le monde alternatif, le "retour" de Gene, le jeu des lumières vert/rouge, le surnom d'Astrid, la tulipe... on assiste ici à un festival de clin d'oeil et "easter eggs" absolument géniaux. Mais le plus jouissif, c'est lors de la scène entre Olivia/Peter et Les Observateurs/Royalistes. Nos personnages préférés vont se mettre à utiliser toutes les expériences horrifiques croisées lors des 4 premières saisons pour se débarrasser de leurs ennemis. Et on a même le droit à des balles faisant flotter les corps, tout simplement "parce que c'est cool" d'après Walter.

Des adieux émouvants
Et c'est justement Walter qui nous aura le plus ému dans ce final. Si on se doutait à l'avance qu'il serait obligé de se sacrifier afin de se faire pardonner pour tout ce qu'il a fait et de partir en paix (cf la tulipe) il nous a offert plusieurs moments magnifiques. Les scènes dans le labo avec Peter et la cassette et celle entre lui et Astrid sont superbes et très intenses. C'est d'ailleurs toute l'intelligence de ce final que de nous mettre ces séquences au cours de l'intrigue et non à la toute fin. On prend ainsi le temps de lui dire au revoir, malgré un ultime twist d'espoir. Et avec le "I love you dad" silencieux de Peter on le laisse partir avec le sourire.

Une fin heureuse
Car c'est peut-être la plus grosse surprise de cette fin : il n'y a rien de triste. Walter ne meurt pas, il aide Michael à retrouver les scientifiques dans le futur. Ils se retrouvent alors tous les deux coincés là-bas, permettant un reset prévu depuis le début, en éliminant le "paradoxe".

Si certains pourront regretter cette fin évidente, le manque d'information sur le plan, quelques petites questions laissées en suspens... elle est pourtant très logique. Le plan n'était pas là pour éliminer les Observers mais bien pour empêcher leur invasion. Grâce à Walter, les Observateurs ont désormais des émotions et n'ont donc plus besoin de nous envahir. Ainsi, September est toujours vivant et peut empêcher la mort de Peter et Walter dans le lac gelé, nous faisant comprendre que le reset a bien lieu au début de la saison 5, et non avant.

Toutefois, comme on peut le découvrir sur le visage d'Olivia, celle-ci ne semble pas avoir tout oublié. Au moment où Etta vient rejoindre ses parents, on peut y lire un peu d'inquiétude, comme si elle se souvenait que c'était à cet instant que les Observers étaient censés débarquer. Finalement, on a (enfin) le droit à son sourire et la boucle se boucle avec la fameuse tulipe.

Avec ce final, Fringe aura su nous émerveiller et surprendre une dernière fois, faisant chavirer de bonheur notre petit coeur de fan. Vivement la saison 6...

Fringe - Saison 5
Fringe saison 5 : dernière année mouvementée pour Olivia, Peter et Walter sur TF1 (SPOILER)
La saison 5 de Fringe arrive sur TF1 le 17 juillet
Fringe : la saison 4 était "maladroite" d'après Joshua Jackson
Fringe saison 5 : un final émouvant, intense et fait pour les fans (RESUME)
voir toutes les news de Fringe - Saison 5 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème