Fort Boyard : l'épreuve culte des cylindres supprimée pour "renouveler le jeu"
Fort Boyard : l'épreuve culte des cylindres supprimée pour "renouveler le jeu"
Bye bye les cylindres dans Fort Boyard ! La chaîne France 2 a décidé de supprimer cette épreuve culte de l'émission afin de "renouveler le jeu" même si certains pensent que les accusations de sexisme y sont pour quelque chose. En tout cas, fini les décolletés d'Agathe Auproux, Malika Ménard ou encore Marine Lorphelin.

L'épreuve des cylindres supprimée de Fort Boyard

L'épreuve des cylindres est sans aucun doute l'une des épreuves les plus controversées de Fort Boyard. La raison ? Les décolletés à répétition des candidates comme Joy Esther, Iris Mittenaere, Agathe Auproux (TPMP), Marine Lorphelin, Malika Ménard, Valérie Bègue, Priscilla Betti, Flora Coquerel, Lola Marois, Ariane Brodier ou encore Clio Pajczer. Seule Enora Malagré a pris le soin de mettre un "T-shirt au ras du cou" lorsqu'elle a tenté ce challenge en août dernier. Mais sachez que cette épreuve jugée sexiste n'existera bientôt plus.

Eh oui, elle vient d'être supprimée car "France 2 renouvelle ses épreuves, comme chaque année", explique Le Parisien, mais ce changement ne serait-il pas dû aux accusations sur le fait que seules des femmes participent à ce défi, qui existe depuis 25 ans ?

"On y a été sensible mais il s'agissait surtout de renouveler le jeu. Nous disposons de peu de cellules sur le Fort. Soit on en rénove certaines soit on crée de nouveaux défis, les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves", confie la production de Fort Boyard tandis qu'une ancienne Miss France avoue : "C'est bien que ça s'arrête. Ou alors, il faut envoyer autant d'hommes que de femmes."

La cellule capitonnée, c'est terminé !

Mais les cylindres ne sont pas les seuls à disparaître de l'émission culte de France 2 : l'épreuve de la cellule capitonnée, auparavant appelée "L'asile", a elle aussi été supprimée à cause de la polémique survenue l'année dernière. Une pétition lancée par SOS Psychophobie demandait d'ailleurs le retrait de ce défi jugé discriminatoire dans lequel un candidat vêtu d'un camisole doit se libérer de la pièce.

"Nous demandons donc à France 2 de retirer immédiatement cette épreuve des prochaines émissions diffusées, et de présenter des excuses publiques pour toutes les personnes qui ont été touchées par leur représentation caricaturale de la maladie psychique et par leur banalisation des maltraitances psychiatriques", expliquait l'association.

News
essentielles
sur le
même thème