Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

2 photos
Voir le diapo
Les anti mariage pour tous n'ont pas dû apprécier le feu d'artifice lancé hier soir à Paris, à l'occasion du 14 juillet 2013. Car vers la fin de l'incroyable spectacle pyrotechnique, la Tour Eiffel s'est illuminée... aux couleurs de l'arc-en-ciel. Un clin d'oeil au drapeau gay ? Pour de nombreux internautes mais aussi l'ex ministre Luc Chatel, cela ne fait aucun doute.

La Tour Eiffel pour tous

Evénement hier soir à Paris. Comme chaque année pour la fête nationale, la mairie de Paris a proposé un énorme feu d'artifice tiré depuis les jardins du Trocadéro, au pied de la Tour Eiffel. Mais pour ce 14 juillet 2013, les spectateurs ont eu le droit à une surprise. Vers la fin du feu d'artifice - qui, cette année, avec pour thème "Liberté, Egalité, Fraternité, Paris fête la République" -, la Dame de fer s'est illuminée aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, celui de la communauté homosexuelle.

Une initiative qui a partagé les "pro" et les "anti" mariage pour tous sur Twitter, et qui a fait réagir l'ancien ministre de l'Education nationale, Luc Chatel (UMP). Ce lundi 15 juillet sur les ondes de RTL, il a critiqué le choix politique du maire de Paris : "Bertrand Delanoë a toujours aimé la provocation et le faste. On l'a vu encore hier soir."

Un 14 juillet sous le signe du mariage gay

Mais aux "anti" qui critiquent cette initiative, les "pro" répondent qu'ils n'ont pas été les premiers à inviter le mariage gay dans ce 14 juillet 2013. Pendant le traditionnel défilé des Champs-Elysées pour la fête nationale, le président François Hollande a été hué et sifflé par des Français mécontents, parmi lesquels des opposants à la loi Taubira. Preuve qu'un mois et demi après le premier mariage homosexuel, les débats sont toujours (très) tendus en France.