Felicity Huffman mêlée à un gros scandale : l'actrice s'explique et s'excuse
Felicity Huffman mêlée à un gros scandale : l'actrice s'explique et s'excuse
Felicity Huffman se retrouve mêlée à un gros scandale : elle est accusée d'avoir versé des pots-de-vin pour permettre à sa fille d'intégrer une université américaine prestigieuse. Près d'un mois après la révélation de cette affaire, l'ex-interprète de Lynette Scavo dans Desperate Housewives sort du silence pour s'excuser auprès de sa fille notamment. Elle a aussi décidé de plaider coupable.

C'est une affaire qui fait grand bruit en ce moment : Felicity Huffman ainsi que 33 autres parents tels que Lori Loughlin sont accusés de corruption. Tandis que l'ex-star de Desperate Housewives aurait payé 15 000 euros pour que sa fille aînée soit accepté dans une grande université, l'ancienne actrice de 90210, nouvelle génération aurait elle versé jusqu'à 50 000 euros pour aider ses deux filles à intégrer l'Université de Californie du Sud. Une pratique totalement illégale.

"J'ai honte de la douleur que j'ai causée à ma fille"

Felicity Huffman a été arrêtée le 12 mars puis relâchée sous caution 12 heures après. Aujourd'hui, le scandale prend une toute autre tournure puisque l'ex-interprète de Lynette Scavo a l'intention de plaider coupable tout comme 13 autres parents : Lori Loughlin ne figure pas sur la liste. Cette décision évitera de passer par un lourd procès. Felicity Huffman a annoncé son choix dans un communiqué dans lequel elle s'explique sur cette histoire de pots-de-vin et s'excuse.

"J'accepte pleinement ma culpabilité et la responsabilité de mes actions, avec regret et honte de ce que j'ai fait. J'ai honte de la douleur que j'ai causée à ma fille, ma famille, mes amis, mes collègues et à la communauté éducative. Je présente mes excuses aux étudiants qui travaillent dur pour être admis à l'université, et à leurs parents qui font des sacrifices pour soutenir leur enfant", confie-t-elle.

Une peine de 20 ans de prison ?

Felicity Huffman poursuit : "Ma fille ne connaissait aucune de mes actions. Je l'ai trahie. Cette transgression envers elle et le public, je la porterai sur mes épaules toute ma vie. Mon désir d'aider ma fille n'excuse en rien le fait d'avoir enfreint la loi." Pour avoir transgressé la règle, celle qui s'est fait tacler par Nicollette Sheridan risque jusqu'à 20 ans de prison et une amende de 250 000 euros.

Felicity Huffman
Ciao la prison, Felicity Huffman est sortie plus tôt que prévu
Felicity Huffman en prison : activités, repas... à quoi ressemble son quotidien ?
Felicity Huffman (Desperate Housewives) en prison : elle a passé sa première nuit enfermée
Felicity Huffman condamnée à la prison dans le scandale des admissions à l'université
voir toutes les news de Felicity Huffman Découvrir plus d'articles