Eva Longoria a beau être l'une des plus belles femmes du monde, elle ne se sent pas forcément toujours très bien dans sa peau. L'ex star de Desperate Housewives s'est de nouveau confiée sur sa séparation d'avec Tony Parker. Une période sombre durant laquelle elle était déprimée et avait même arrêté de manger.

C'est d'ailleurs tout le problème d'Hollywood explique Eva Longoria. Dans une interview donnée à Dr. Mehmet Oz, la star de nouveau célibataire depuis quelques mois a expliqué : "Tout le monde me disait que j'étais superbe et que le divorce m'allait bien. Mais moi je ne me sentais pas bien. Je n'avais pas d'énergie"

"Mon régime, c'était le café"

Quand elle a décidé de se séparer du basketteur Tony Parker en 2010, Eva Longoria n'était vraiment pas au meilleur de sa forme. Elle explique : "Je ne mangeais pas, j'étais déprimée et triste. Mon régime, c'était le café".

En dépression

Et d'ajouter : "Au début, je ne savais pas que j'étais déprimée. Je savais que c'était un moment triste de ma vie mais je ne m'aurais pas de moi-même présentée comme déprimée". Se sentant cependant à bout de force, l'actrice a décidé de voir un médecin. Et les résultats étaient sans appel.

Elle se souvient : "Le docteur m'a dit que c'était comme si quelqu'un avait pris une paille et avait tout pompé en dehors en mon corps. Je n'avais plus aucune vitamine. J'ai dû alors suivre un régime très stricte sans sucre pour regagner de l'énergie".

Eva Longoria a également pu tourner la page avec Eduardo Cruz. Et même si les stars sont maintenant séparés, la bombe fan d'Intouchables a repris goût à la vie.

Eva Longoria
The Baker and the Beauty annulée : pourquoi c'est une mauvaise nouvelle pour la communauté latino
Dora L'Exploratrice : Isabela Moner en reine de la jungle dans la bande-annonce
Dora l'exploratrice : la première bande-annonce avec Eva Longoria et Isabela Moner !
Dora l'exploratrice : Eva Longoria débarque au casting du film live
voir toutes les news de Eva Longoria Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème