2 photos
Voir le diapo
Le samedi 22 mai, le groupe italien Maneskin a remporté le concours Eurovision 2021, mais quelques minutes après sa victoire, il s'est retrouvé au coeur d'une grosse polémique. Que s'est-il passé ? Le chanteur Damiano David a été accusé de consommer de la drogue en direct. Il doit d'ailleurs passer un test de dépistage même s'il a démenti avoir pris de la cocaïne durant l'émission.

Damiano David dément avoir pris de la drogue

La victoire pour la France à l'Eurovision n'était pas encore pour cette année... Barbara Pravi est quand même arrivée en deuxième position derrière le groupe italien Maneskin, qui s'est retrouvé dans la tourmente suite à l'apparition d'une vidéo étrange. Une vidéo sur laquelle on peut découvrir le chanteur Damiano David penché au-dessus d'une table.

Rien de suprenant, mais les internautes l'ont tout de suite soupçonné de consommer de la drogue, de la cocaïne, plus précisément. Ils ont alors demandé la disqualification du groupe, mais le leader a profité d'une conférence de presse pour démentir ces accusations : "Thomas a cassé un verre. Je ne prends pas de drogue. Ne dites pas ça. Pas de cocaïne s'il vous plait." Un internaute a ensuite partagé des photos du fameux verre cassé durant le concours.

Un test de dépistage prévu

Malgré ce démenti, les organisateurs de l'Eurovision 2021 ont pris la décision de faire passer un test de dépistage au membre de Maneskin : "Le groupe a fermement démenti les allégations d'usage de drogues et le chanteur en question passera un test de dépistage volontaire après son arrivée chez lui. Cela leur a été demandé hier soir, mais n'a pas pu être immédiatement organisé par l'UER. Le groupe, leur direction et le chef de délégation nous ont informés qu'aucune drogue n'était présente dans la salle verte et ont expliqué qu'un verre était cassé à leur table et que le chanteur était en train de nettoyer. L'UER peut confirmer que du verre brisé a bien été trouvé après une vérification sur place", ont-ils expliqué dans un communiqué.

"Nous n'avons rien à cacher"

De son côté, le groupe italien a une nouvelle fois réagi aux graves accusations via son compte Instagram : "Nous sommes très choqués que certains disent que Damiano se drogue. Nous sommes CONTRE les drogues et nous n'avons jamais pris de cocaïne. Nous sommes prêts à nous faire tester car nous n'avons rien à cacher." En attendant le résultat, sachez que la disqualification des gagnants n'est pas envisagée : "Quel que soit le résultat du test, la France n'a pas du tout l'intention de déposer une réclamation", a expliqué Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions en charge de la délégation tricolore et l'Union européenne de Radiotélévision (UER), au Parisien.