Lone Star Campus témoin d'un drame
Lone Star Campus témoin d'un drame
Hier, mardi 9 avril, un nouveau drame a eu lieu aux Etats-Unis. Dylan Quick, un étudiant de 20 ans, a attaqué un groupe de personnes dans le campus de Lone Star près de Houston (Texas). Bilan : quatorze blessés dont deux grave. De quoi traumatiser un peu plus cette université américaine qui a échappé au pire au début de l'année.

Alors que les Etats-Unis sont toujours sous le choc de la fusillade d'Aurora et de la tuerie de Newtown qui a coûté la vie à 12 enfants en décembre 2012, un nouveau drame risque d'encore traumatiser les Américains.

Attaque à Houston

Hier, l'université de Lone Star, à Cypress dans la banlieue de Houston, a été témoin d'une véritable scène d'horreur. Dylan Quick, 20 ans, a poursuivi les étudiants de son campus avec un cutter avant d'être maîtrisé par des "camarades". Inculpé, entre autres, pour "assaut aggravé avec une arme mortelle", il a blessé pas moins de quatorze personnes. Et deux de ses victimes sont actuellement dans un état critique.

Un campus déjà traumatisé

L'épisode Dylan Quick, qui "rêvait de poignarder des gens à mort depuis l'école primaire", est un nouveau choc pour l'immense campus de Lone Star qui comporte 9 universités. En janvier, le campus américain a en effet été le théâtre d'une fusillade dans un autre bâtiment. Trois personnes avaient été blessées, et le débat sur les armes à feu - nouveau combat de Barack Obama - relancé.

Barack Obama
Kamala Harris colistière de Joe Biden : une décision historique validée par les stars
Black Lives Matter : 5 phrases fortes à retenir du message de Barack Obama
Coupe du Monde 2018 : les Bleus victimes de racisme, Barack Obama salue leur diversité
Barack et Michelle Obama signent chez Netflix pour "nous faire réfléchir différemment sur le monde"
voir toutes les news de Barack Obama Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème