Peut-on encore draguer et avoir des date avec le Coronavirus ?
Peut-on encore draguer et avoir des date avec le Coronavirus ?
Le temps va paraître encore plus long pour les célibataires pendant le confinement à cause du Coronavirus. Heureusement, ils peuvent toujours continuer à draguer via les applications de rencontre et les réseaux sociaux. OK, ils ne pourront pas rencontrer IRL leur crush, pourtant, ça pourrait se transformer en bon moyen de partir sur des bases saines.

Depuis le mardi 17 mars, 12h, tous les Français sont confinés chez eux pour 15 jours, voire plus si la pandémie du Coronavirus ne diminue pas. Si certains sont allés se réfugier dans leur famille ou chez leur petit(e) ami(e), d'autres se retrouvent seuls dans leur appart (ou maison), ce qui est bien évidemment moins fun. Il faut donc trouver de quoi s'occuper... Heureusement que Netflix est là, mais aussi les réseaux sociaux et les applications de rencontres. Eh oui, quelques célibataires passent leur temps sur Instagram, Tinder, Fruitz, Bumble ou encore Grindr. C'est pas parce qu'on est coincé chez nous qu'on ne peut pas draguer ou juste faire des rencontres.

"Ça laisse le temps à la discussion"

Là, vous vous dites sûrement : "mais quel est l'intérêt s'ils ne peuvent pas rencontrer leur target ?" Il y en a plein en réalité. Déjà, on a un max de temps pour faire du repérage et le fait de ne pas se voir permet d'apprendre à mieux se connaître et de ne pas se précipiter en mode "tu viens chez moi ce soir ? Wink wink". Après, si vous cherchez qu'une relation sexuelle, ça risque d'être compliqué en effet.

Coronavirus : vous pouvez toujours aller sur une appli de rencontres
Coronavirus : vous pouvez toujours aller sur une appli de rencontres

De toute façon, les rapports intimes sont déconseillés en ce moment, à cause du Covid-19, vous ne perdez donc pas grand chose. En tout cas, certaines personnes apprécient réellement le fait de parler plus en profondeur virtuellement : "On a une approche plus empathique les uns envers les autres quand on s'écrit. Ça laisse le temps à la discussion, ce qui n'est pas forcément le cas quand on a la possibilité de se rencontrer", raconte Gaspard à 20 minutes.

"Il y a une ambiance de fin du monde qui est presque excitante"

Louisa, elle, trouve même la situation "excitante" avec ses crushs : "Avec certains d'entre eux, on est sur des sextos, des petites photos, des vidéos. Il y a une ambiance de fin du monde qui est presque excitante. On se dit que si ça se trouve on va mourir."

Coronavirus : Tinder continue de fonctionner
Coronavirus : Tinder continue de fonctionner

La journaliste Judith Duportail, elle, voit un réel côté positif au confinement pour les relations sentimentales : "Je pense que c'est un bon moment pour aller sur les applis de rencontres, car le dating est devenu tellement rapide que là, on va être obligés de ralentir et ça va forcer tout le monde à apprendre à se connaître. La situation rend un peu plus vulnérable, cela peut créer des conversations plus intéressantes", explique-t-elle à Slate. Après avoir échangé pendant des semaines, voire des mois, le date ne pourra être que parfait. Vous serez tellement excités de voir enfin la personne qui vous plait sur votre appli de rencontre ou sur les réseaux sociaux. Vous aurez l'impression de la connaître déjà.

Des date en vidéo !

Au pire, si vous trouvez vraiment le temps trop long, vous n'avez qu'à organiser des rdv en FaceTime. Vous vous préparez un petit dîner sympathique chacun de votre côté et hop, le tour est joué. Au moins, si la personne ne vous plaît pas du tout physiquement, vous aurez juste à raccrocher et non pas à trouver une excuse pourrie pour partir en courant. Plutôt pratique en fait ! Et pas de risque d'attraper le Coronavirus, encore mieux !

Coronavirus : avoir des date en FaceTime, c'est toujours possible !
Coronavirus : avoir des date en FaceTime, c'est toujours possible !

Sinon, d'autres personnes ont trouvé une solution pour se draguer ou entretenir le désir tout simplement : s'envoyer des nudes. "Avec mon amante, pour entretenir la flamme et se remonter le moral, on s'envoie des selfies nus tous les matins. Cela m'oblige à travailler l'esthétique au masculin, c'est un bon exercice", raconte Thomas à Slate. Ca permet d'entretenir le désir !

En bref, les célibataires peuvent préparer l'après confinement grâce aux appli de rencontres ou sur Instagram. C'est en tout cas un bon moyen de ne pas s'ennuyer et puis les applications pensent à nous avec leur message de prévention comme Tinder : "Tinder est un formidable moyen de faire de nouvelles rencontres. Et bien que nous souhaitons que vous continuiez à en profiter, vous protéger contre le coronavirus est plus important."