Enfants stars sur Youtube : une assoc dénonce des enfants "exploités et manipulés par leurs parents"
Enfants stars sur Youtube : une assoc dénonce des enfants "exploités et manipulés par leurs parents"
"Travail illégal", "enfants exploités et manipulés par leurs parents"... Alors que les vidéos mettant en scène des enfants en train de déballer des cadeaux sont de plus en plus nombreuses (et controversées) sur Youtube, l'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique (Open) a demandé à la justice de se saisir du sujet.

Alors que les vidéos mettant en scène des enfants sont de plus en plus présentes sur Youtube, notamment celles où ils déballent des cadeaux, celles-ci sont de plus en plus controversées. De nombreux internautes critiquent notamment le traitement des enfants, d'autant que plusieurs polémiques ont marqué la plateforme. Après l'affaire DaddyOFive, Youtube a récemment décidé de fermer la chaîne Toy Freaks, alors que le père est accusé de maltraiter ses deux filles.

"Un travail idéal"

Selon LCI, l'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique (Open) a demandé ce mercredi 23 mai 2018 à la justice de se saisir du sujet. L'association dénonce "un travail illégal" ainsi que des enfants "exploités et manipulés par leurs parents", d'autant que certaines chaînes YouTube peuvent rapporter jusqu'à des dizaines de milliers d'euros par mois aux parents. Ce n'est pas tout : ces vidéos pourraient aussi à nuire à la vie sociale et aux activités de loisirs des enfants.

La justice saisie

L'association ne veut pas "interdire", mais "accompagner et protéger", comme l'a expliqué Thomas Rohmer, président de l'Open. Elle demande par exemple à ce que les enfants puissent bénéficier du statut d'enfant du spectacle (qui s'applique aux secteurs de la chanson, de la publicité et du spectacle), qui "permettrait aux enfants d'avoir des conditions de tournage adaptées à leur âge et de toucher les revenus qui leur sont dus". Selon Thomas Rohmer, "il y a urgence à agir. Ces chaînes qui ont tendance à se positionner comme étant 'fun', sont, au regard des chiffres de fréquentation et de leur classement sur YouTube, loin d'être une activité de loisirs". Il a également saisi le Conseil national de la protection de l'enfance (CNPE) à ce sujet.

Youtube
Dylan Del Rey en fauteuil roulant après un accident : le YouTubeur raconte ce qui s'est passé
Pas de YouTube Rewind en 2020 : YouTube s'explique sur l'annulation de l'event
YouTube lance sa nouvelle appli Shorts, son propre TikTok
Mort du youtubeur Lloyd Cadena à 26 ans : ses plus de 5 millions d'abonnés sous le choc
voir toutes les news de Youtube Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème