Les masques jetés dans la rue, Paris et Lyon appellent au civisme
Les masques jetés dans la rue, Paris et Lyon appellent au civisme
Après les mégots de cigarette, les masques seraient-ils le nouveau cauchemar des écologiques ? Alors que, en ce début de déconfinement, de plus en plus de masques chirurgicaux sont jetés dans les rues et sur les plages, certaines villes ont appellé au civisme de leurs citoyens et rappellent qu'en plus du risque sanitaire qu'ils représentent, ils mettent plus de 450 ans à se décomposer...

Alors que le déconfinement a commencé en France depuis le 11 mai 2020, on a déjà pu observer des images désolantes. Si, pendant le confinement, la nature a repris ses droits, il n'aura pas fallu très longtemps aux humains pour laisser à nouveau une marque dont on se serait bien passé. Que ça soit à Paris, Lyon ou ailleurs, on observe depuis plusieurs jours des masques, gants et autres déchets salir les rues, plages et gares. Un spectacle dont on se serait doublement passé.

Les masques mettraient plus de 450 ans pour se décomposer

D'abord, parce que cela représente un risque sanitaire majeur pour les éboueurs et agents de nettoyage, mais aussi pour les passants. Une fois utilisés, les masques doivent être mis dans un sac laissé 24 heures de côté, avant d'être mis dans un sac poubelle classique. Ensuite, parce que ces déchets polluent les rues et sont néfastes pour la planète. Et pour cause, les masques chirurgicaux mettraient entre 400 et 500 ans pour se décomposer dans la nature... Alors que les masques sont obligatoires dans certains cas, plusieurs grandes villes ont réagi et appelé au civisme de leurs citoyens.

Paris et Lyon appellent au civisme

Paul Simondon, adjoint à la mairie de Paris en charge de la propreté et de la gestion des déchets a tenté de sensibiliser les Parisiens : "Il faut continuer à protéger les autres, et penser aux agents de propreté qui ont été là pendant tout le confinement. L'idéal pour les gants, les masques, les mouchoirs, c'est de les enfermer dans un sac plastique et de jeter ce sac au bout de 24h. En faisant cela, on prend soin de tout le monde." David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon, a exprimé sa colère : "Nous les avons tous applaudis pendant près de deux mois. Maintenant que nous sommes déconfinés, pour protéger nos agents en charge de la collecte et du traitement des déchets, respectez ces règles simples : jetez vos masques, gants et mouchoirs dans un sac séparé, conservé 24h à l'écart dans le bac gris".

News
essentielles
sur le
même thème