La saison 2 de Elite débarque ce vendredi 6 septembre sur Netflix. Après le meurtre de Marina et l'arrestation de Nano, que nous réserve la série espagnole ? PRBK a pu voir deux des huit épisodes de cette seconde saison. La suite est-elle dans la continuité de la saison 2 ? Fait-elle mieux ? Voici ce qui vous attend.

Après la folie La Casa de Papel, Netflix lançait en octobre 2018 sa création originale Elite. Le pitch ? Trois ados d'un milieu modeste débarquaient dans la prestigieuse et huppée école de Las Encinas. Alors qu'ils ont déjà du mal à s'intégrer, Marina, l'une des élèves va être retrouvée morte et tous les soupçons vont se tourner vers eux. Dans le final, on apprenait que c'est Polo (Alvaro Rico) qui était responsable du meurtre et Carla (Ester Exposito) et Christian (Miguel Herran) l'aidaient à cacher son acte. Nano (Jaime Lorente) était accusé à tort et arrêté par la police.

Une disparition qui n'est pas nécessaire

La fin de la saison 1 laissait clairement penser que la saison 2 de Elite allait se concentrer en grande partie sur la quête de Samuel pour faire innocenter son frère Nano. Même si cette "enquête" est bien présente (timidement dans ces premiers épisodes, elle devrait s'intensifier dans la suite), les scénaristes ont décidé d'ajouter un autre ressort dramatique : la disparition d'un personnage dont on taira le nom avec une mécanique similaire à celle de la saison 1 avec la mort de Marina . Une intrigue qui semble pourtant dispensable dans les deux premiers épisodes. Cette envie de vouloir rajouter un côté policier va-t-elle jouer en la défaveur d'Elite ? C'est ce qu'on a tendance à penser mais la série va peut-être nous étonner dans les 6 autres épisodes.

Des nouveaux hauts en couleur

Si vous avez suivi l'actu, vous savez que Miguel Herran et Jaime Lorente sont moins présents dans cette saison 2 puisqu'ils tournaient la saison 3 de La Casa de Papel en parallèle de la saison 2 de Elite. Mais on vous l'avoue, on ne s'en est pas trop rendu compte notamment car la série contre-balance avec trois nouveaux personnages. Valerio (Jorge Lopez) est fraîchement revenu d'internat et entretient une relation pour le moins particulière avec sa demi-soeur, Lu (Danna Paola). Deux demoiselles rejoignent aussi Las Encinas : Rebeca (Claudia Salas) dont la famille a fait fortune grâce au loto (mais pas vraiment) et Cayatena (Georgina Amorós) qui cache elle aussi un secret. Ils apportent un vent de fraîcheur mais aussi de nouveaux bouleversements.

Encore plus sulfureux

Dès ces deux premiers épisodes, la saison 2 d'Elite mise encore une fois sur son côté sulfureux et ça s'annonce encore plus fou. L'arrivée de Valerio y est pour beaucoup : accro à la drogue et aux fêtes, il sait mettre l'ambiance et pousser au vice. Mais vous aurez aussi droit à des surprises avec des rapprochements inattendus. Et on vous parle uniquement des deux premiers épisodes ! Cette saison 2 ira forcément encore plus loin que la première et on ne va pas s'en plaindre !

En bref : Ce ne sera pas la série de l'année mais ce début de saison 2 d'Elite reste dans la continuité des huit premiers épisodes. Les coups bas et manipulations sont au programme et le show espagnol conserve son côté divertissant. A regarder si on ne veut pas se prendre la tête !

Elite - Saison 2
Elite saison 2 : les 8 moments les plus ridicules dont on se serait bien passés
Elite saison 2 : qui est Claudia Salas, alias Rebeca ?
Elite saison 2 : aviez-vous remarqué ce faux raccord ?
Jorge Lopez (Elite) : 4 choses à savoir sur l'interprète de Valerio
voir toutes les news de Elite - Saison 2 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème