Pourquoi faire original quand on peut copier et surfer sur le succès des autres ? C'est probablement ce que ce sont dit les créateurs de la nouvelle série Elementary. En effet, celle-ci s'inspire sans vraiment se cacher de la série anglaise Sherlock et suivra comme vous vous en doutez les nouvelles aventures de Sherloc

Ce jeudi 27 septembre débarque la nouvelle série de CBS : Elementary. Pourquoi faire original quand on peut copier et surfer sur le succès des autres ? C'est probablement ce que ce sont dit les créateurs de ce show. En effet, celle-ci s'inspire sans vraiment se cacher de la série anglaise Sherlock, et suivra comme vous vous en doutez les nouvelles aventures de Sherlock Holmes et du Dr Watson.

Un nouveau Sherlock
L'histoire suit un Sherlock alcoolique incarné par Jonny Lee Miller dans le Manhattan de nos jours, obligé de vivre avec Joan Watson interprété par Lucy Liu. Sa passion pour l'alcool l'ayant fait renvoyer de Londres, son père l'oblige à vivre avec une personne sobre pour se soigner. Ça tombe bien, Watson qui est une ancienne chirurgienne ayant perdu un patient et sa licence 3 ans auparavant ne boit pas. Et alors que Sherlock devient consultant pour la police de New-York, elle se voit contrainte de le suivre dans ses enquêtes pour le surveiller.

Des changements à la pelle
Dans cette version, Elementary apporte énormément de changements à l'histoire originale. Et si pour certaines oeuvres c'est parfois pour le meilleur, ici c'est surtout pour le pire.

Ainsi, on découvre que le Dr Watson est désormais une femme... Évidemment c'est pour plaire à un public qui va une nouvelle fois s'amouracher de ce nouveau "couple" policier, comme on peut déjà le voir dans Mentalist, Castle ou autres... Et alors qu'on nous affirme qu'il n'y aura pas de "vont-ils se mettre ensemble/ou non" au début, on a vraiment peur pour la suite.

Deuxième énorme changement décrédibilisant la série, se situe dans son lieu d'action. Adieu l'Angleterre et sa capitale, bonjour New York aux USA. S'il est évident que ce choix a été fait pour des raisons techniques, logistiques et budgétaires, cela enlève une partie de la personnalité du personnage. C'est un peu comme si dans son prochain film, Captain America décidait de s'installer à Manchester. Pas sûr que ça fasse plaisir aux américains...

Enfin, on peut constater que la série débute sur un joli Fail, puisque son titre "Elementary" soit Élémentaire en français, fait référence à une célèbre expression du détective. Oui sauf que cette expression, bien que rentrée dans le langage courant, n'a jamais été utilisée par Sherlock dans les romans d'Arthur Conan Doyle. C'est lors du premier film parlant qu'Holmes utilisa cette phrase pour la première fois, mais pas sous la plume de son créateur.

Une guerre des séries
Ce qu'il faut savoir sur cette nouvelle série, c'est qu'elle n'était pas censée prendre cette forme là. En effet, CBS la chaîne diffusant Elementary, voulait tout d'abord faire une adaptation de la série anglaise Sherlock. Cependant, Steven Moffat le créateur n'a pas été emballé par l'idée et a décliné l'offre. C'est ainsi que la chaîne a décidé de poursuivre son projet en piquant quelques idées aux anglais, tout en faisant bien attention à changer certains détails afin d'éviter un procès pour plagiat...

Elementary débarque le 27 septembre sur CBS aux USA.

Elementary
Elementary : la saison 7 sera la dernière
Elementary saison 1 : Panne d'inspiration pour Sherlock Holmes ? (VIDEO)
News
essentielles
sur le
même thème