Bientôt au lit avec un robot ?
Bientôt au lit avec un robot ?
Plus rien n'arrête la technologie... pas même la porte de notre chambre à coucher ? Un jour, qui sait, les robots en tout genre pourraient débarquer dans notre quotidien et devenir les partenaires sexuels de certaines personnes en manque. Et selon un sondage YouGov pour le Huffington Post US, cette possibilité ne déplaît pas à tous les Américains.

Après les sous-vêtements vibrants commandés à distance et l'appli SOS condoms imaginés par Durex, place aux robots sexuels ? Le site Huffington Post US s'est amusé à poser la question aux Américains, et les réponses sont parfois surprenantes...

Un robot dans ton lit ?

Les Français sont certes de plus en plus nombreux à avoir des fantasmes 2.0, mais pas sûr qu'ils rêveraient d'avoir un robot dans leur lit (quoique, certains prétendants de la Belle et ses princes n'auraient peut-être pas d'autre choix...). En tout cas aux Etats-Unis, la question d'un robot sexuel ne fait pas l'unanimité : selon les résultats d'un sondage YouGov/Huff Post US, 81% ne seraient pas prêts à franchir le pas et 11% hésitent encore. Mais ça laisse tout de même 9% qui disent "oui" à une partie de jambes en l'air avec Wall-E. Flippant ?

Robot et infidélité

La petite étude futuriste est allée encore plus loin. YouGov a en effet demandé aux 1000 Américains interrogés si, selon eux, une nuit avec un robot était synonyme d'infidélité. Leur réponse est une nouvelle fois plutôt surprenante, puisque 31% (!) des personnes ayant participé à ce sondage considèrent que non. Voilà de quoi donner des idées aux infidèles.