La prestation de Booba au Grand Journal de Cannes a été plus que critiquée. Sur Facebook, même Dieudonné s'en était pris au rappeur de 'OKLM'. Pourtant le lendemain, l'humoriste a supprimé le message avant de s'expliquer sur Twitter.

Une fausse polémique ?

"Booba baisse son froc en direct sur anal + et thansk Quenellier Elysées" : voilà le message adressé hier par Dieudonné. Ou plutôt par le modérateur de sa page Facebook officielle. Si le post n'est resté en ligne que quelques minutes, de nombreux médias ont relayé ces propos. Et de faire de Booba l'une des nouvelles "cibles" de l'humoriste d'Asu Zoa après Jérémy Ferrari, Nicolas Bedos ou Manuel Valls. Oui mais voilà, sur Twitter cette nuit, Dieudonné a tenu à rétablir la vérité : "Les médias tentent de créer une polémique entre moi et Booba. Je tiens à préciser que je considère ce jeune homme comme mon p´tit frère..."

Booba ne fait pas "dans la quenelle"

Le post virulent adressé hier à Booba faisait référence à la prestation du rappeur sur le plateau du Grand Journal. A Cannes, le jeune papa avait choisi de dévoiler en live et sur Canal+ son nouveau titre OKLM. Un morceau dont les paroles débutent par : "J'fais ni dans la fantaisie ni dans la quenelle" référence au signe de ralliement des fans de Dieudonné et symbole d'une longue polémique démarrée fin novembre 2013 après que des clichés de Yann Barthès, Mamadou Sakho ou Nicolas Anelka faisant ce geste (parfois "involontairement") aient été publiés.

Dieudonné
Dieudonné : prison avec sursis pour son "Je me sens Charlie Coulibaly"
Dieudonné : sa retraite annoncée ?
Dieudonné placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme"
Dieudonné : ses "explications" après la polémique "Charlie Coulibaly"
voir toutes les news de Dieudonné Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème