Dieudonné : quatre villes (Tours, Orléans, Nantes et Bordeaux) ont déjà interdit les spectacles de l'humoriste sur arrêté préfectoral
Dieudonné : quatre villes (Tours, Orléans, Nantes et Bordeaux) ont déjà interdit les spectacles de l'humoriste sur arrêté préfectoral
Après une résidence au théâtre de la Main d'Or, Dieudonné doit partir en tournée avec son spectacle "Le Mur". Accusé de tenir des propos "racistes et antisémites" par Manuel Valls, l'humoriste est visé par un arrêté préfectoral. Nantes, Tours, Bordeaux et Orléans ont déjà pris la décision d'interdire son spectacle. Et les propriétaires du théâtre de la Main d'or à Paris réfléchiraient de l'expulser.

Malgré les interdictions, l'avocat de Dieudonné reste confiant

Fin décembre 2013, Manuel Valls dénonçait le spectacle "antisémite et raciste" de Dieudonné, confiant travailler sur un façon d'interdire les représentations de l'humoriste. Lundi 6 janvier 2014, le Ministère de l'intérieur diffusait une circulaire laissant aux préfets le dernier mot. En 24 heures, les villes de Bordeaux, Nantes, Tours mais aussi Orléans ont annoncé avoir pris un arrêté en vue d'interdire le passage de l'ex collègue d'Elie Semoun dans leurs Zénith. Pourtant ce soir, Me Mirabeau, l'un des avocats de Dieudonné M'bala M'bala assure au micro de RTL qu'il montera bien sur scène : "Mon confrère Jacques Verdier attaque ces arrêtés et obtient toujours gain de cause".

Un locataire gênant bientôt à la porte du théâtre de la Main d'or

Celui qui peut compter sur le soutien de Nicolas Anelka risque tout de même de voir sa tournée de France perturbée. Et à Paris, les propriétaires du théâtre de la Main d'or, où il a l'habitude de se produire depuis 1999, prévoiraient de l'expulser. Visé par une fausse alerte à la bombe le 2 janvier, le théâtre est souvent la cible de "débordements". Interrogé par Libération, l'un des trois associés qui détient le lieu culturel confirme : "Comme nous n'avons aucune affinité avec ce monsieur, dont nous avons constaté les débordements, nous sommes en train d'étudier les possibilités légales de mettre fin à son bail". Leurs avocats étudieraient en ce moment les moyens d'expulser leur locataire gênant.

Dieudonné
Dieudonné : prison avec sursis pour son "Je me sens Charlie Coulibaly"
Dieudonné : sa retraite annoncée ?
Dieudonné placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme"
Dieudonné : ses "explications" après la polémique "Charlie Coulibaly"
voir toutes les news de Dieudonné Découvrir plus d'articles