La Chine a encore ressorti ses ciseaux ! Après avoir censuré Skyfall, l'Empire du milieu vient en effet de faire une nouvelle victime : Cloud Atlas, le dernier film de Tom Hanks. Et si James Bond avait dû dire adieu à "seulement" une scène et quelques lignes de dialogues, le film réalisé par les Wachowski et Tom Tykwer

La Chine a encore ressorti ses ciseaux ! Après avoir censuré Skyfall, l'Empire du milieu vient en effet de faire une nouvelle victime : Cloud Atlas, le dernier film de Tom Hanks. Et si James Bond avait dû dire adieu à "seulement" une scène et quelques lignes de dialogues, le film réalisé par les Wachowski et Tom Tykwer, lui, a été carrément été coupé de... 40 longues minutes.

Attendu le 13 mars prochain dans les salles françaises, Cloud Atlas sortira en Chine la semaine prochaine, jeudi 31 décembre. Mais les spectateurs chinois ne verront pas le même film que le reste du monde puisqu'ils en louperont près d'un quart, c'est-à-dire 40 des 169 minutes que compte normalement le long-métrage épique. Bref, c'est encore plus que Men In Black 3, censuré de 13 minutes en 2012.

Mais cette fois, le comité de censure chinois n'y est (presque) pour rien dans cette décision. The Hollywood Reporter explique en effet que cette longue coupe - qui concernerait une scène de sexe avec une actrice chinoise et des passages consacrés à une relation gay - a été décidée par Dreams of the Dragon Pictures, distributeur de Cloud Atlas en Chine. But de ses 40 minutes en moins ? Ne pas contrarier les règles très strictes du comité de censure.

Et alors que les trois réalisateurs n'auraient pas été consultés par Dreams of the Dragon Pictures, Lana Wachowski (ex-Larry Wachowski) n'a pas caché sa déception face à cette censure. "Ça craint vraiment", a-t-elle ainsi déclaré à l'agence de presse China.org.cn. On aurait pas dit mieux Lana !

Cloud Atlas
Lana Wachowski : la réal' de Cloud Atlas parle de sa transformation en femme !
Lana Wachowski : le réalisateur de Matrix devient une femme !