Clip "Borderline" : Lujipeka (Columbine) plongé dans un délire psychotique
Après "Cache Cache" et "Adieu Bientôt", Columbine continue d'illustrer son troisième album "Adieu bientôt" et cette fois-ci, Lujipeka se dévoile en solo dans le clip surréaliste de son morceau "Borderline". Un petit plongeon dans un délire psychotique imaginé par le complice de Foda C, ça vous tente ? Si oui, tout se passe par ici.

Pour le nouvel album du collectif Columbine (composé de huit potes), "Adieu bientôt", Lujipeka et Foda C ont décidé de ne travailler que tous les deux : "on a chacun nos individualités. On a des points communs, mais on n'aime pas exactement les mêmes choses (...) si on veut faire des projets solo, on a le droit", ont-ils expliqué en interview avec PRBK. Les complices de Lorenzo, Sully, Chaps et Chaman ont donc uni leurs forces sur cet opus puissant et entêtant composé de 20 morceaux dont les singles "Adieu bientôt" et "Cache Cache" : les clips comptabilisent 8 millions et 10 millions de vues sur YouTube.

Lujipeka en plein rêve étrange dans le clip de "Borderline"

Si les voix de Lujipeka et Foda C se mélangent sur la plupart des sons de "Adieu bientôt", les deux potes ont aussi enregistré des titres solo : c'est d'ailleurs "Borderline", celui de Luji, qu'ils ont choisi comme nouveau single avec un clip réalisé par un réal anglais du nom de Felix Brady. Assis tranquillement dans un studio d'enregistrement, le rappeur s'échappe tout d'un coup dans un rêve psychotique qui s'avère être une boucle sans fin inspirée de "Alice au Pays Des Merveilles sous acide et Trainspotting". Un délire étrange et complètement fou fidèle au style de Columbine.

En tout cas, la mise en scène correspond parfaitement aux paroles de "Borderline" : "dans tous les cas, j'te vois de loin car t'es forcément quelque part / On s'attrape demain, là, j'peux pas / Aurore boréale, peur du noir, comme si c'monde n'était pas fait pour moi / Deux copines qui s'embrassent, tout s'accélère, tout s'emballe / La pupille qui scintille devant la Terre qui s'embrase / En équilibre au bord du gouffre, gouffre borderline / Toute ma vie à bout d'souffle, plus d'bien, plus d'mal".

Une tournée qui continue

Pas de répit pour Columbine en 2019. Lujipeka et Foda C continuent leur tournée dès le 17 janvier à Rennes : ils passeront ensuite par Strasbourg (23 janvier), Nancy (24 janvier), La Réunion (à l'occasion des Francofolies de la Réunion le 10 mars), Marseille (le 16 mars), Montpellier (le 13 avril), Nantes (le 20 avril) ou encore au Zénith de Paris le 11 avril prochain.