Mentir à ses proches n'est pas aussi simple qu'on le pense, Clara de Mon incroyable fiancé 3 peut vous le dire. La candidate de TF1 a été obligée de sortir des mensonges à sa famille pour remporter les 100 000 euros en jeu. Et lors d'une interview, elle a avoué que c'était tellement compliqué qu'elle a voulu quitter le tournage de la télé-réalité à plusieurs reprises.

Un tournage difficile pour Clara

Oui Clara a eu la chance de s'envoler pour Miami grâce à Mon incroyable fiancé 3 mais non, ce n'était pas forcément le rêve. La belle blonde de 27 ans devait faire croire à ses proches qu'elle allait se marier avec Patrick et on a pu voir dans certains épisodes que cela l'affectait beaucoup. Lors de son entretien avec Closer, elle a même avoué qu'elle a pensé à quitter le tournage à plusieurs reprises à cause de cette situation : "J'ai souvent remis en question ma participation. On m'a retenue mais plusieurs fois, j'ai voulu quitter l'émission. Je faisais de la peine à mes proches. Encore aujourd'hui, je m'en veux terriblement. Pourtant, eux ne m'en veulent pas".

"Patrick s'est montré attachant"

En plus, le comportement de Patrick n'a pas toujours aidé Clara à garder le moral. Elle ne le savait pas mais son faux fiancé est un acteur prénommé Eric Lampaert et il avait pour but de lui rendre la vie impossible. Pourtant, au fil du temps, la jeune femme s'est attachée à lui comme elle l'a expliqué : "En fait, Patrick s'est montré attachant et, peu à peu, notre alliance est devenue naturelle". Puis elle a ajouté que Mon incroyable fiancé 3 lui a "ouvert les yeux sur les autres", sur le fait qu'il faut être "tolérant envers les gens 'différents'".

Mon incroyable fiancé 3
Mon incroyable fiancé : qu'est devenue Adeline ?
Eric Lampaert (Mon incroyable fiancé 3) : son vrai couple critiqué, il répond
Mon Incroyable Fiancé 3 : comment Clara a-t-elle réagi après la révélation ?
Eric Lampert (Mon incroyable fiancé 3) : sa femme jalouse de Clara ?
voir toutes les news de Mon incroyable fiancé 3 Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment