Sorties et loisirs
Ce roman est un phénomène au Japon, je l'ai dévoré, et c'est aussi dingue que "Battle Royale"
Publié le 19 mai 2024 à 14:00
Par Clément Arbrun | Journaliste société
Journaliste spé Société et Pop Culture, Clément s'intéresse autant aux punchlines de Virginie Despentes qu'à celles de Megan Thee Stallion, aux perruques de Bilal Hassani qu'aux blagues de Panayotis Pascot. Il aiguise principalement sa plume en papotant féminismes, genre et fashion, ce qui lui permet de parler d'Harry Styles, des gens pas toujours fréquentables qui emploient le mot "woke" sur Twitter et des dernières prods Netflix. Malin.
Quand un roman est adapté par l'un des maîtres de l'horreur japonaise et qu'il vous renvoie carrément aux mangas et au film "Battle Royale", c'est que vous tenez un récit qui se place là niveau trash. Laissez-moi vous parler de "La leçon du mal"...
Ce roman est un phénomène au Japon, je l'ai dévoré, et c'est aussi dingue que "Battle Royale" Ce roman est un phénomène au Japon, je l'ai dévoré, et c'est aussi dingue que "Battle Royale"© 10/18
La suite après la publicité

J'ignorais totalement dans quoi je m'embarquais en donnant sa chance à l'une des dernières sorties Poche événement de ce semestre : la parution aux éditions 10/18 de La leçon du mal. Une maison d'édition gage de confiance pour qui s'intéresse aussi bien à tout un pan de la littérature américaine (Bret Easton Ellis, John Fante, Hunter S. Thompson, Hubert Selby Jr) qu'aux trésors de la littérature japonaise : on trouve notamment dans le rang de leurs nombreuses traductions les ouvrages du plus grand romancier japonais vivant, Haruki Murakami.

>> Ce livre a joliment bousculé ma vision de la téléréalité (et mes gros préjugés) <<

C'est dire si je me doutais tout de même un chouia de la qualité de ce choix éditorial de leur part. D'autant plus quand je me suis penché sur l'historique de La leçon du mal... Roman signé Yûsuke Kishi, ce bouquin est un vrai phénomène au Japon. Tant et si bien qu'il a été adapté à l'écran par Takashi Miike, l'un des cinéastes les plus prolifiques, mais aussi provocateurs, du pays. Miike adore le mélange des genres, la controverse, l'horreur, la violence bien graphique. On lui doit notamment Audition, un métrage au climax... Traumatisant. Pour tout vous dire, même les fans de la saga Saw n'en sont pas ressortis indemnes.

Et c'est bien normal.

>> J'ai dévoré ce roman gore, parano, provocateur et brillant en un temps record, alors qu'il fait 900 pages ! <<

J'en suis donc venu à la conclusion que ce livre devait être sacrément corsé pour avoir su capter l'attention d'un artiste pourtant habitué aux histoires-chocs. Spoiler, j'étais loin du compte. La leçon du mal, que vous pouvez retrouver depuis peu en format poche dans nos librairies, c'est l'histoire de Hasumi, prof d'anglais brillant et hyper aimé de ses élèves, style Robin Williams dans Le cercle des poètes disparus...Sauf que notre bilingue s'avère être un psycho killer absolu, se targuant d'une longue carrière... Dans le meurtre !

Un véritable page turner qui m'a emmené là où je ne rêvais pas vraiment d'aller (et tant mieux)

Bizarrement, ce pitch fait écho à mes yeux à la littérature "young adult" (pour un public ado) puisqu'il se déroule dans un lycée, tout en épousant les intentions de best seller plus... Enervés. Je pense naturellement à American Psycho, chef d'oeuvre relatant le quotidien d'un tueur en série américain profitant de sa richesse de "golden boy" pour garantir son impunité.

D'ailleurs, le romancier japonais Yûsuke Kishi partage avec cette fiction un certain sens de l'humour très, très noir. Pour ne pas dire, d'un cynisme dévastateur. A éviter si vous êtes un fervent optimiste.

>> Intrigué par son million d'entrées, je suis allé voir Un p'tit truc en plus d'Artus, je m'attendais au pire mais ça bousculé mes a priori <<

Oui, de l'humour, il y en a dans ce récit qui donne une vision impitoyable des profs et du cadre scolaire en général. Alors que notre protagoniste est un fou furieux sadique dépourvu de toute empathie, qui va consciemment anéantir, psychologiquement puis physiquement, élèves et confrères, je peux vous garantir que ses collègues ne sont pas mieux lotis : individus lâches (comme le directeur de l'établissement) prétentieux, hyper névrosés, grotesques. Yûsuke Kishi s'adonne il faut le dire à un savoureux jeu de massacre.

Avant que le jeu en question ait lieu... Littéralement. Car si une bonne partie de ce page turner de six cent pages (qui se boit comme du petit lait, croyez moi) se focalise sur l'emprise mentale inouïe de Hasumi sur son entourage, jubilant de se débarrasser du moindre obstacle en mettant en place des stratagèmes minutieux qui m'ont renvoyé aux bad guys les plus machiavéliques de la pop culture (style Hannibal Lecter), La leçon du mal vrille dans son dernier acte à une démonstration de violence qui risque d'épuiser les yeux sensibles.

Je vous aurait prévenu.

>> Porno, ultraviolence et fin du monde : le cinéaste le plus scandaleux d'Europe au coeur d'une exceptionnelle rétrospective à Paris <<

Ce virage m'a totalement renvoyé à l'un de mes plus grands chocs de cinéphile : Battle Royale, le classique de Kinji Fukasaku, qui puise lui même dans des livres, à savoir la série de mangas de Kōshun Takami. Je parle de cinéma car l'écriture de Yûsuke Kishi est très visuelle. Son sens de la narration, visant avant tout l'efficacité, est implacable (il en faut, de l'efficacité, pour captiver sur un même concept durant plus de cinq cent pages !) et la manière dont il transforme soudain sa fiction en huis clos sanguinolent est très cinématographique.

Ajoutez à cela le point de vue extrêmement amoral que le romancier voue à la société japonaise et à ses institutions, et l'analogie avec Battle Royale m'apparaît d'autant plus évidente. De quoi vous recommander fortement ce roman qui oscille entre comédie noire virulente et thriller très tendu. Convaincu ?

Mots clés
Sorties et loisirs Expérience Opinion
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
J'ai dévoré ce roman gore, parano, provocateur et brillant en un temps record, alors qu'il fait 900 pages !
Sorties et loisirs
J'ai dévoré ce roman gore, parano, provocateur et brillant en un temps record, alors qu'il fait 900 pages !
29 avril 2024
César Wagner : une star de la série déçue par son rôle ? Elle réclame une plus grande place dans les intrigues : "Il y aurait aussi des choses à..." play_circle
CINÉ SÉRIE
César Wagner : une star de la série déçue par son rôle ? Elle réclame une plus grande place dans les intrigues : "Il y aurait aussi des choses à..."
5 janvier 2024
"Je vais la poignarder et la tuer" : une star de l'anime L'Attaque des Titans menacée de mort, nouvelle polémique au Japon play_circle
CINÉ SÉRIE
"Je vais la poignarder et la tuer" : une star de l'anime L'Attaque des Titans menacée de mort, nouvelle polémique au Japon
4 janvier 2024
Les articles similaires
Je vais à Disneyland Paris depuis plus de 25 ans, et je viens seulement de réaliser que je loupais probablement le meilleur à chaque visite
LIFESTYLE
Je vais à Disneyland Paris depuis plus de 25 ans, et je viens seulement de réaliser que je loupais probablement le meilleur à chaque visite
25 février 2024
J'ai testé La Tour de Numérobis, la nouvelle attraction du Parc Astérix, elle est géniale (mais je ne la referai plus jamais) play_circle
Sorties et loisirs
J'ai testé La Tour de Numérobis, la nouvelle attraction du Parc Astérix, elle est géniale (mais je ne la referai plus jamais)
3 juin 2024
Dernières actualités
La Chronique des Bridgerton saison 4 : un personnage adoré des fans tué dans la suite de la série ? La créatrice réagit à ce bouleversement historique play_circle
CINÉ SÉRIE
La Chronique des Bridgerton saison 4 : un personnage adoré des fans tué dans la suite de la série ? La créatrice réagit à ce bouleversement historique
17 juin 2024
The Walking Dead en deuil : Dog, le chien le plus cool de la télé, est mort, Norman Reedus pleure son "meilleur partenaire" play_circle
CINÉ SÉRIE
The Walking Dead en deuil : Dog, le chien le plus cool de la télé, est mort, Norman Reedus pleure son "meilleur partenaire"
17 juin 2024
Dernières news