Booba : après l'agression d'un jeune vendeur par Rohff, le rappeur s'exprime sur les réseaux sociaux
Booba : après l'agression d'un jeune vendeur par Rohff, le rappeur s'exprime sur les réseaux sociaux
Trois jours après l'agression d'un jeune vendeur de la boutique Ünkut, Booba est sorti de son silence. Dans un long message posté sur Instagram et Facebook, le duc de Boulogne présente ses excuses à la victime, s'en prend aux médias qui le diabolisent et reproche à Rohff de ne pas s'en être pris à lui directement.

Alors qu'on apprenait l'agression d'un jeune vendeur de la boutique parisienne Ünkut dans la nuit de lundi à mardi, Booba s'était contenté d'un simple "bon rétablissement" sur Instagram. Depuis silence radio. Deux jours plus tard et face aux multiples demandes de médias, le rappeur d'Une Vie a choisi de s'exprimer à sa façon. Sur les réseaux sociaux, B2O version Alain Delon écrit : "Tous les médias s'excitent comme des pucelles pour interviewer le duc mais le duc n'a rien à leur dire et rien à se reprocher"

"C'est malheureux qu'on s'en prenne à un jeune innocent"

Au sujet du jeune homme, désormais tiré d'affaire mais en incapacité totale de travail pour plus de huit jours, Booba s'excuse : "C'est juste malheureux qu'on s'en prenne à un jeune innocent de 19 ans qui n'a rien demandé à personne et qui n'était nullement ni de près ni de loin mêlé à tous ces clash. Je m'excuse auprès de lui et de sa famille à la place de ses agresseurs qui auraient dû s'en prendre à moi et moi seul (...) On n's'en prend pas à un jeune innocent et encore moins à dix contre un". Au passage, le duc de Boulogne tacle les médias : "Gardez la pêche et diabolisez nous si vous voulez. Vous n'feriez pas 10 mètres dans nos paires de Jordan et vous ne comprendrez pour la plupart jamais nos vies notre mentale et ce qu'on a pu traverser et endurer en grandissant dans ce chère pays des droits de l'homme".

"Je n'suis pas un exemple, mes actes ne regardent que moi"

Mais celui qui est au centre de cette déclaration est bien entendu son "rival" Rohff, toujours placé en garde à vue depuis l'agression et qui doit comparaître devant un juge d'instruction ce jeudi. A Rohff, Booba écrit : "Chercher Booba à la boutique Ünkut c'est comme chercher Ronald chez McDonald. Mon post était une invitation à Rohff à venir régler ses comptes en personne plûtot que d'envoyer d'éternels pics en chanson et sur les réseaux sociaux. (...) Il a refusé le ring et il fait semblant de vouloir un combat de rue alors qu'en fait il ne me cherche pas vraiment (...) En tant qu'homme j'ai le droit de répondre aux attaques d'un autre homme publiquement ou pas. Je n'incite pas à la haine et je n'suis pas un exemple mes actes ne regardent que moi et je les assume pleinement".

Booba
Booba affiché par Léa Mary (Les Princes) : "tu m'as DM et je ne t'ai pas répondu"
Vald : son nouvel album est "prêt", un feat avec Booba ?
Booba VS Franck Gastambide : le rappeur répond au créateur de Validé et le traite de menteur
Validé : Franck Gastambide répond au tacle de Booba sur sa série
voir toutes les news de Booba Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème