BlacKkKlansman : la bande-annonce du film avec John David Washington et Adam Driver
Présenté au Festival de Cannes 2018 où il a remporté le Grand prix du jury, BlacKkKlansman débarque enfin en salles en France ce mercredi 22 août. Un an après les événements de Charlottesville, Spike Lee dévoile l'histoire étonnante mais vraie d'un policier afro-américain qui, à la fin des années 70, a infiltré le Ku Klux Klan. Un film marquant, engagé et indispensable.

Spike Lee n'a jamais hésité à évoquer le racisme dans ses films. Avec BlacKkKlansman, le metteur en scène frappe de nouveau très fort et s'attaque sans détour à la politique de Donald Trump et au Président américain lui-même. Un message percutant mais nécessaire dans une Amérique plus que jamais divisée

BlacKkKlansman, une histoire étonnante mais vraie

Pour son retour sur grand écran, trois ans après la sortie de Chi-Raq, le cinéaste s'est penché sur une histoire vraie totalement improbable, celle de Ron Stallworth. Premier policier afro-américain de la ville de Colorado Springs, ce dernier décide d'infiltrer le Ku Klux Klan (organisation suprématiste blanche). Avec l'aide de son partenaire Flip Zimmerman, il s'est fait passer durant des mois pour un suprémaciste lors d'échanges par téléphones tandis que Flip le remplaçait lors de rencontres en chair et en os. C'est dans son livre Black Klansman publié en 2014 que Ron Stallworth a raconté son histoire aujourd'hui mise en scène avec John David Washington (le fils de Denzel Washington) et Adam Driver dans les rôles titres.

Adam Driver et John David Washington dans BlacKkKlansman
Adam Driver et John David Washington dans BlacKkKlansman

Le passé pour critiquer le présent

Avec BlacKkKlansman, Spike Lee utilise le passé pour critiquer ouvertement la politique actuellement des Etats-Unis et donc Donald Trump. Plusieurs pics non dissimulés attaquent de front le président Américain qui avait fait scandale en août 2017 avec ses propos tenus suite aux événements de Charlottesville (il avait déclaré après les affrontements entre des suprématistes blancs et leurs opposants : "Vous aviez un groupe d'un côté qui était agressif. Et vous aviez un groupe de l'autre côté qui était aussi très violent."). Une chose évidemment assumée par Spike Lee. "Ce film ne parle pas seulement des années 70, il parle du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui" a-t-il confié à Hack. Le montage final, glaçant par sa mise en perspective et qui montre justement des images des événements survenus à Charlottesville l'an dernier, est un uppercut qui nous laisse KO.

Un casting brillant

Pour porter cette histoire, Spike Lee a misé sur un duo d'acteur qui crève l'écran. John David Washington (déjà vu dans Malcolm X et dans la série Ballers) incarne parfaitement le rôle de Ron Stallworth et transmets beaucoup en quelques mimiques. Face à lui, on retrouve Adam Driver (Kylo Ren dans Star Wars) dont le talent n'est plus à trouver. Leur duo fonctionne à merveille entre ironie et consternation face aux épreuves. On en redemande ! Au casting, on retrouve également Laura Harrier, Topher Grace (That 70's Show) ou encore Ryan Eggold.

BlacKkKlansman au cinéma ce mercredi 22 août.

Adam Driver
Adam Driver, Daisy Ridley, Oscar Isaac... avec qui les stars de Star Wars sont-ils en couple ?
Star Wars 9 : un prequel sur Kylo Ren avec Adam Driver en préparation
BlacKkKlansman : le film percutant et engagé signé Spike Lee à ne pas manquer
Adam Driver (Star Wars 7) : 6 choses que vous ne savez peut-être pas sur l'interprète de Kylo Ren
voir toutes les news de Adam Driver Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème