3 photos
Voir le diapo
Bernard Tapie était l'invité du JT de 20 heures France 2 lundi soir. Les téléspectateurs ont pu assister à un véritable duel entre le journaliste David Pujadas et l'homme d'affaire. Tout juste mis en examen dans l'affaire de l'arbitrage Adidas-Crédit Lyonnais, Bernard Tapie s'est montré particulièrement agressif face à Pujadas qui tentait de maintenir le cap. "Vous vous foutez de ma gueule ?" lui a-t-il balancé en plein direct.

Ce fut mouvementé lundi soir sur le plateau du JT de France 2. Bernard Tapie, mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" au terme d'une garde à vue de 96 heures, était en roue libre. Il ne s'agissait pas d'une interview, mais d'un véritable match que l'homme d'affaire a gagné par KO face à David Pujadas qui tentait, tant bien que mal de maintenir le cap.

"C'est un complot"

David Pujadas s'est fait balader pendant les trente minutes d'entretien télévisé. L'interview a rapidement tourné à l'affrontement entre le journaliste et Bernard Tapie, visiblement très rémonté contre "les médias qui s'acharnent" et "la presse qui dit tout faux". "Arrêtez de lire les coupures de presse", a -t-il adressé plusieurs fois à David Pujadas, avant de lâcher : "Si vous m'avez invité pour lire les journaux, je vous laisse tout seul avec vos journaux !". Pour lui sa mise en examen dans l'affaire de l'arbitrage Adidas-Crédit Lyonnais qui lui a permis de bénéficier de 400 millions d'euros est "un complot". Pour Bernard Tapie, c'est Nicolas Sarkozy qui est "visé dans les faits" mais c'est à lui qu'on fait porter le chapeau.

Tapie, pro du détournement de questions

La phrase collector de la soirée revient à Bernard Tapie. A la question du journaliste : "Pourquoi est-ce que vous avez le sentiment comme ça d'être persécuté ?", l'homme d'affaires lui a lancé un "Vous vous foutez de ma gueule ?" des plus spontannés avant de s'embarquer dans des explications bien loin des questions posées, une vague histoire de camp à choisir. Il n'a cessé d'attaquer directement le journaliste issu de "la France d'en haut", contrairement à son appartenance à "la France d'en bas" malgré sa fortune. Une démonstration qui aura peut-être suffi à convaincre les téléspectateurs. Pour ce qui est des juges, la partie s'annonce moins facile.

Dans l'actu aussi : Michael Jackson pédophile ? L'immonde rumeur relancée : 35 millions pour garder le secret ? / Union européenne : la Croatie devient le 28e pays membre

Bernard Tapie
Affaire Bernard Tapie : deux lettres qui prouvent l'escroquerie ?
Bernard Tapie VS David Pujadas : "Vous vous foutez de ma gueule ?"
Bernard Tapie : mis en examen pour "escroquerie en bande organisée"
Bernard Tapie : placé en garde à vue dans l'affaire de l'arbitrage Adidas-Crédit Lyonnais
voir toutes les news de Bernard Tapie Découvrir plus d'articles