Benjamin Biolay au Festival de Cannes, le 21 mai 2014
Benjamin Biolay au Festival de Cannes, le 21 mai 2014
A l'avenir, Benjamin Bioley tournera certainement sept fois ses doigts au-dessus de son clavier avant de tweeter. Depuis quelques jours, l'interprète de 'Le Vol noir' fait l'objet de très nombreuses critiques sur Twitter suite à la publication de messages dans lesquels il s'attarde sur le soutien aux chrétiens d'Irak. Découvrez ses propos qui font polémique.

Quand Benjamin Biolay tweete, c'est une partie de la Twittosphère qui s'agite. Depuis le 21 août dernier, le chanteur français est la cible d'attaques sur Twitter. A l'origine : un message dans lequel le célèbre compositeur s'est interrogé de la présence d'un symbole dans le pseudonyme de certains profils. "Est ce que quelqu'un peut me dire ce que sont ces petits lettrages chelous sur les profils de beaucoup de comptes de 'patriotes' ? merci d'av" a-t-il ainsi demandé. Ce à quoi un internaute lui a expliqué qu'il s'agissait de la lettre arabe "noun" utilisée sur la Toile pour exprimer son soutien aux chrétiens massacrés d'Irak.

Benjamin Biolay s'exprime sur les chrétiens d'Irak

C'est alors que l'interprète de Vol noir a mis le feu aux poudres. Comment ? En comparant cette pratique à un phénomène de mode, similaire à celui de l'Ice Bucket Challenge et en invitant plutôt les partisans au mouvement à "donner de [leur] temps, de [leur] argent, ou les deux". Et d'ajouter sous forme de critique : "la vérité c'est que vous en moquez comme d'une guigne des chrétiens d'Irak. vous êtes juste pathologiquement islamophobe en autre". Une accusation qui n'a pas manqué d'entraîner l'apparition de commentaires agressifs dans sa tweetlist. Des messages virulents relancés par un papier du Figaro qui accuse Benjamin Biolay d'avoir créé volontairement la polémique pour faire le buzz.

Le Figaro en ligne de mire

Comme le rapporte Non Stop People, la star, fidèle à lui-même, ne s'est pas laissée faire pour autant. Outre répondre à ses détracteurs, celui-ci s'est aussi défendu des conclusions du quotidien dans une série de messages. "un peu stupéfait que @LeFigaro se mêle de ça sans chercher à lire ce qui précédait sur ma TL... ils créent ce lynchage décevant et gratuit. c'est à force de ce harcèlement que j'ai cherché à savoir qui se cachait derrière ces fameux comptes ... renseignez vous @lefigaro. vous pourriez avoir l'honnêteté de lire ma TL et de voir les insultes gratuites à ce sujet depuis des mois. D'ou cette saillie", écrit-il. Benjamin Biolay l'a en tout cas appris à ses dépens : un tweet suffit à libérer le kraken.

A lire aussi : Bérénice Bejo et Robert Pattinson : projet mystérieux commun / Chris Brown : tentative de meurtre contre lui, devant Justin Bieber / Samir Nasri : Didier Deschamps critique le comportement de sa copine

Benjamin Biolay
Benjamin Biolay : un salaire de 500 000 euros pour Nouvelle Star ? Il s'attaque à Maxime Guény
Benjamin Biolay VS Francesca Antoniotti : le chanteur contre-attaque (encore)
Benjamin Biolay VS Francesca Antoniotti : clash improbable sur Twitter
Benjamin Biolay attaqué sur Twitter après des propos sur les chrétiens d'Irak
voir toutes les news de Benjamin Biolay Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème