Bac 2021 : les épreuves de spécialités officiellement annulées, la philo et le français modifiées
Bac 2021 : les épreuves de spécialités officiellement annulées, la philo et le français modifiées
Le Bac 2021 sera-t-il aussi spécial que le baccalauréat 2020 pour des milliers de lycéens ? Alors qu'elles devaient se tenir en présentiel au mois de mars, les épreuves de spécialités n'auront finalement pas lieu, a annoncé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer à travers une lettre obtenue par l'AFP. Une décision qui fait évidemment suite à l'état de la crise sanitaire, alors que l'on dénombrait encore plus de 22 000 nouveaux tests positifs à la Covid-19 ce jeudi 21 janvier. Dans sa lettre, le ministre annonce aussi quelques modifications pour les épreuves de philosophie et de français, censées se dérouler en juin.

Après un bac 2020 entièrement en contrôle continu suite à la première vague du coronavirus, 2021 devait être le grand lancement du nouveau bac qui inclut désormais des épreuves de spécialités et un grand oral. Les terminales devaient plancher entre le 15 et le 17 mars sur ces enseignements de spécialités. Un examen finalement annulé, alors que les cours se déroulent toujours à moitié en présentiel pour les lycéens.

Pas d'épreuves de spécialité en 2021

A la fin décembre, on apprenait que le gouvernement se préparait à modifier potentiellement le déroulement les épreuves du Bac 2021 via la publication d'une ordonnance. Si, il y a 10 jours, Jean-Michel Blanquer assurait que les épreuves de spécialités étaient bien maintenues, la situation sanitaire a fait changer le ministre de l'Education d'avis. Ce jeudi 21 janvier, il a fait parvenir une lettre aux enseignants (obtenue par l'AFP) annonçant l'annulation de ces épreuves qui devaient rassembler les terminales à la mi-mars.

Pourquoi cette décision ? Non seulement à cause de la situation sanitaire qui ne s'améliore pas mais aussi suite aux doutes et inquiétudes des élèves et du corps enseignant. "Dans les propos des élèves, j'ai entendu les inquiétudes exprimées face aux difficultés de préparation aux épreuves des enseignements de spécialité (...) Dans ceux des professeurs, j'ai été sensible à l'expression d'une fatigue éprouvée dans ce qui est vécu comme une course contre la montre" écrit Jean-Michel Blanquer dans sa lettre.

Le contrôle continu pour les remplacer

Les épreuves de spécialité sont donc annulées et - sans surprise - seront remplacées par le contrôle continu "sur la base des moyennes des trois trimestres de Terminale de ces enseignements" précise le courrier. Jean-Michel Blanquer indique aussi que Parcoursup (où les terminales peuvent déposer leurs voeux depuis le 20 janvier) "prendra en compte les moyennes qui sont portées dans les bulletins des deux premiers trimestres, ainsi que les appréciations des professeurs".

D'autres épreuves modifiées pour le Bac 2021

Bien qu'on ne soit pas à 100% sûrs que les épreuves finales du bac 2021 pourront avoir lieu en juin prochain, le ministre a déjà annoncé que les épreuves de philosophie et de français seront légèrement modifiées. Pour la philo, les terminales auront un choix plus large avec trois sujets au lieu de deux. Quant à l'épreuve de français des premières, plus particulièrement pour l'oral, le nombre de textes à étudier sera diminué.