Bac 2021 : des épreuves modifiées à cause de la Covid-19 ?
Bac 2021 : des épreuves modifiées à cause de la Covid-19 ?
Le Bac 2021 n'est pas pour tout de suite mais face à la pandémie de Covid-19, certains lycéens se demandent déjà si les épreuves seront modifiées ou annulées comme ce fut le cas en 2020. Le gouvernement ne s'est pas encore prononcé à ce sujet mais une ordonnance publiée ce samedi lui donne la possibilité de modifier les modalités des épreuves jusqu'à 15 jours avant le lancement.

Les lycéens vont-ils revivre un scénario similaire à celui de juin dernier ? Face à la pandémie de coronavirus, les épreuves du baccalauréat 2020 ont été annulées et le diplôme a été décerné uniquement sur le contrôle continu, menant à un taux de réussite de 91,5%. Si on en est pas encore là pour l'édition 2021, le gouvernement se réserve le droit d'apporter des adaptations pour les épreuves à venir.

Des "adaptations" possibles pour le bac 2021

Ce samedi 26 décembre, une ordonnance a été publiée au Journal officiel. Elle prévoit la possibilité d'apporter des adaptations aux "modalités de délivrance des diplômes de l'enseignement supérieur, y compris le baccalauréat". Afin d'assurer le respect de l'égalité des traitements, les épreuves des examens ou des concours pourront donc être modifiées que ce soit "sur leur nature, leur nombre, leur contenu, leur coefficient ou leurs conditions d'organisation" précise l'ordonnance que vous pouvez retrouver sur Legifrance. En cas de modification, le gouvernement devra alerter les candidats au minimum 15 jours avant le début des épreuves, peut-on lire.

Ce qui a déjà changé

Evidemment, cela ne veut pas dire que le bac 2021 sera de nouveau modifié puisque cela dépendra de la situation sanitaire. Cependant, le ministre de l'Education national, Jean-Michel Blanquer, a déjà annoncé des modifications, notamment concernant les épreuves d'évaluations communes de Première et de Terminale qui ont été annulées. Les terminales devront quand même passer les épreuves des enseignements de spécialité en mars, sauf annonce contraire d'ici là.