Bac 2020 : l'oral de français maintenu, les syndicats contre cette décision
Bac 2020 : l'oral de français maintenu, les syndicats contre cette décision
Alors que les épreuves du bac 2020 n'auront pas lieu et que tout sera calculé sur la base du contrôle continu, l'oral de français, lui, est maintenu malgré la crise sanitaire du coronavirus. Du moins pour le moment car Edouard Philippe pourrait peut-être annoncer un changement lors de son discours du jeudi 28 mai. En tout cas, les syndicats sont toujours contre contre cette décision.

L'épreuve du bac est particulière pour les lycéens cette année. À cause de l'épidémie de coronavirus, et suite au confinement, les élèves de Terminale ne passeront pas l'examen : il sera cette fois-ci validé avec le contrôle continu avec des notes arrondies au point supérieur. Par contre, le maintien de l'oral de français pour les Première continue de surprendre, certains profs ont même lancé une pétition pour annuler l'épreuve : "le maintien de l'épreuve orale de français paraît à la fois incohérent, inéquitable et dangereux", ont-ils expliqué.

Les syndicats contre le maintien de l'oral du bac français

Aujourd'hui, c'est au tour des syndicats enseignants de partager leur volonté de supprimer l'oral du bac français : "Les élèves n'y ont été que très peu préparés, parce que ses modalités ont changé cette année dans le cadre de la réforme du bac. Si l'oral était maintenu, on serait contraints de noter les candidats très, très généreusement, afin de compenser ce manque de préparation... Je ne vois pas très bien à quoi cela rime", a par exemple confié Virginie, professeure de lettres dans l'académie de Nice, lors d'une réunion pour évoquer ce sujet qui fait débat.

Certains syndicats mettent en avant les inégalités "entre les élèves des lycées en zones vertes, qui pourraient bénéficier d'une préparation et d'oraux blancs avec leurs professeurs, et ceux des zones rouges qui en seraient privés" comme le rapporte Le Parisien.

News
essentielles
sur le
même thème