Elles sont nombreuses sur Twitter à vouer un véritable culte à Djokhar Tsarnaev, suspect des attentats de Boston qui ont fait trois morts et des centaines de blessés. Une fascination que certaines adolescentes américaines, convaincues de son innocence, expriment sur le réseau social à l'aide du hashtag #FreeJahar.

Elles sont fans de Justin Bieber, One Direction... et Djokhar Tsarnaev, auteur présumé des attentats de Boston qui ont fait trois mort et des centaines de blessés. Certaines adolescentes américaines n'hésitent pas à afficher leur idôlatrie sur Twitter.

"J'aime Justin Bieber et Jahar"

Alors que le web semble s'être trouvé un nouveau héros en la personne de Charles Ramsey, le sauveur des séquestrées de Cleveland, un étrange et inquiétant phénomène s'empare de Twitter. Des adolescentes américaines vouent une fascination pour Djokhar Tsarnaev. Elles l'appellent par son petit nom Jahar et affichent leur amour au grand jour sur les réseaux sociaux, comme le note le New York Post.

Une adolescente de 16 ans (@FreeJahar97), qui se fait appeler Gianna et se vante d'avoir d'"énormes seins" joue les groupies : "Je sais qu'il est innocent, il est bien trop beau", avant de poursuivre : "Oui, j'aime Justin Bierber et j'aime Jahar, mais cela n'a rien à voir avec le fait que je le soutiens". Comme le laisse penser leur pseudo @MalickMidnight ou encore @LiamPSWife, nombreux sont les Beliebers ou One Directioners à se faire les ardents défenseurs de Tsarnaev sous le hashtag #freejahar

Théories du complot

Comme ses parents, certaines le pensent innocents et hurlent à un "coup monté". Sur Facebook, ils sont plus de 6 500 réunis sur la page "Dzhokhar Tsarnaev Free Jahar movement" à le penser. Beaucoup le pensent victime d'un complot ou d'une histoire montée de toute pièce par les médias comme en témoignent les nombreux commentaires allant dans ce sens.

"Les filles aiment les criminels"

Le phénomène des nymphettes aimant les criminels n'a rien de nouveau, comme l'explique Sheila Isenberg, auteur de Les femmes qui aiment les hommes qui tuent au New York Post. Lukka Magnotta, le "dépeceur de Montréal", qui a plaidé non coupable lors de son procès, avait lui aussi sa fan-base.

Justin Bieber
Justin Bieber et Hailey Baldwin en pleine dispute sur une vidéo ? Elle réagit aux rumeurs de rupture
Justin Bieber a rencontré Emmanuel et Brigitte Macron : les photos WTF qui affolent les réseaux
Justin Bieber prêt à risquer sa vie par amour dans le clip "Hold On" !
Justin Bieber dévoile la date de sortie de son nouvel album "Justice" 💿
voir toutes les news de Justin Bieber Découvrir plus d'articles