C'est ce mercredi 25 mai que la CW diffusait le final de la saison 4 d'Arrow. L'occasion pour les scénaristes de conclure quelques intrigues et de nous offrir... un festival de séquences ridicules. Attention spoilers.

Vous n'avez pas aimé la saison 4 d'Arrow, trop maladroite, pas assez maîtrisée, trop souvent clichée et ridicule ? Alors vous n'aimerez pas son final qui se poursuit sur cette lancée. Car si les scénaristes ont eu la bonne idée de conclure l'intrigue lassante et répétitive entourant la menace Damien Darhk (qui - oh surprise - meurt des mains d'Oliver), ils sont néanmoins passés par un festival de séquences désespérantes pour y arriver.

Une festival de scènes désespérantes

Ainsi, que ce soit quand Thea menace la fille de Darhk avant de la lui rendre 2 secondes plus tard sans aucune garantie, quand Lyla envoie ses hommes affronter Darhk alors même que l'on sait tous qu'ils vont se faire exterminer, quand Oliver décide d'improviser un discours - sur le toit d'une voiture - pendant une émeute et que tout le monde s'arrête gentiment pour l'écouter, quand Felicity détourne une bombe nucléaire au dernier moment ou encore quand toute la ville est prête à affronter l'armée de Darhk qui COMME PAR HASARD a oublié ses armes, rien n'est logique, rien n'est crédible, rien n'est satisfaisant.

Rien à garder de ce final

En l'espace de 42 minutes, les auteurs tirent des ficelles scénaristiques plus énormes les unes que les autres, et ne prennent même pas la peine de s'intéresser aux détails et au développement des personnages. Felicity devient ainsi son propre cliché avec ses énièmes maladresses linguistiques et son humour de CM2, le commissaire Lance nous rappelle qu'il n'a pas sa place ici et Darhk nous fait rire jusqu'au bout avec ses intentions aussi nulles que son charisme. Et ce chaos d'écriture est parfaitement représenté par Diggle, qui malgré une intrigue intéressante n'arrive jamais à nous toucher. Et on ne vous parle même pas d'Oliver qui se retrouve encore une fois concerné par la balance entre le bien et le mal. Lassant.

La bonne nouvelle néanmoins, c'est que le final a des allures de reboot, puisque tout le monde décide de partir dans son coin après cette année éprouvante. De quoi nous permettre de faire comme si cette saison 4 n'avait jamais existé et faciliter la vie des scénaristes, qui pourront relancer proprement la série.

Arrow - Saison 4
Arrow saison 4 et The Flash saison 2 : 4 choses que l'on a apprises à la Super Heroes Con 2
Arrow saison 5 : retour aux sources avec un nouveau méchant badass ?
Arrow saison 4 : un final aussi ridicule que raté
Arrow saison 4 : Felicity prête à changer d'avis sur l'une de ses grosses décisions
voir toutes les news de Arrow - Saison 4 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème