Ce soir, Peplum débarque enfin sur M6. La série portée par Jonathan Lambert nous emmène au coeur du déclin de l'Empire Romain à travers l'histoire de la famille de Bravus. Au casting, on retrouve Anthony Sonigo qui incarne le fils de ce dernier, Caius, qui se fait appeler... Jean-Baptiste. L'acteur a répondu aux questions de PureBreak et évoque notamment son personnage mais aussi la scène hilarante où il a dû laver les pieds de figurants... avec ses cheveux.

A 22 ans, Anthony Sonigo est l'un des jeunes espoirs du cinéma français. Révélé en 2009 dans Les Beaux Gosses, il a enchaîné les rôles sur grand-écran avec Les infidèles, Camille Redouble ou encore Jacky au royaume des filles. Aujourd'hui, c'est à la télévision sur M6 dans Peplum qu'on le retrouve dans le rôle de Caius/Jean-Baptiste. Découvrez son interview.

"Mon personnage est un peu un looser"

PureBreak : Quel point commun et quelle différence as-tu avec ton personnage ?

Anthony Sonigo : Mon personnage, Caius, se fait appeler Jean-Baptiste, ce qui, à l'époque, à cause d'un célèbre crucifié, était tabou... Il se pose toujours beaucoup de questions, il est peureux et maladroit avec les femmes ! C'est un peu un looser, mais plein de bonne volonté. Je pense avoir plus de différences que de points communs avec lui, enfin je l'espère... (Rires). Si je dois néanmoins trouver un point commun, ce serait celui de croire en Dieu.

Quel est l'acteur qui déconne le plus sur le tournage ?

C'était la folie tous les jours sur le plateau ! On a beaucoup ri tous ensemble, que ce soit avec Pascal Demolon, Jonathan Lambert, Philippe Vieux, Nicole Ferroni et Lou Chauvain, mais aussi avec les guests qui nous rendaient visite tels que François Morel.

Sa scène la plus folle ? "Laver les pieds des esclaves avec mes cheveux"

Quel est ton meilleur souvenir du tournage ?

Tous les fous rires que nous avons pu partager. Et surtout un fou rire en particulier : avant le tournage d'une prise, j'ai demandé à la chef opératrice, Kika Ungarro, si j'étais bien placé. François Morel, guest ce jour-là, était en face de moi et m'a glissé un léger et tendre "ferme ta gueule", qui a déclenché un fou rire général.

Quelle est la scène la plus folle que tu as tournée pour Peplum ?

Définitivement celle où je devais laver les pieds des esclaves avec mes cheveux ! J'ai dû me préparer à surmonter cette "petite épreuve" que j'appréhendais beaucoup, car j'ai une légère phobie des pieds. Et ce que je redoutais est arrivé, le jour du tournage de cette scène, il y avait un des figurants qui avait des pieds assez "particuliers"... J'ai dû tout faire pour l'éviter !

4 questions perso à Anthony Sonigo

Le film et la série que tu adores ?

Je ne regarde pas trop de séries. La dernière que j'ai regardée était Desperate Housewives pour Eva Longoria ! En revanche, je regarde beaucoup de films divers et variés. Je n'en ai pas un préféré car il y en a tellement que j'aime, ça va de Deux Jours à Tuer de Jean Becker à La Vérité Si Je Mens de Thomas Gilou, en passant par Rain Man, avec Dustin Hoffman et Tom Cruise...

La chanson qui passe en boucle dans ton iPod ?

J'adore la variété française. Sur le plateau, j'étais le jukebox ambulant, ça allait d'Edith Piaf à Maitre Gims tout en passant par Michel Berger, Enrico Macias, Mike Brant... D'ailleurs, c'est un peu la faute de notre cher réalisateur, Philippe Lefebvre, qui, dès le premier jour de tournage, a comparé ma coupe de cheveux avec celle de Mike Brant. A partir de là, il avait déclenché la machine...

L'addiction dont tu aimerais bien te passer ?

Le téléphone. Je trouve que tout le monde est toujours sur son téléphone pour tout et n'importe quoi sauf pour téléphoner.

La personnalité que tu rêves de rencontrer ?

Louis de Funès.

A lire également : Peplum : le nouveau Kaamelott ? 3 raisons qui prouvent le contraire / Jonathan Lambert bien entouré pour présenter sa nouvelle série Peplum

Anthony Sonigo
Anthony Sonigo (Peplum) : sa scène la plus folle ? "Laver les pieds des esclaves avec mes cheveux"