Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou quittent We Events après les messages racistes, Jazz réagit
Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou quittent We Events après les messages racistes, Jazz réagit
Le concurrent de Shauna Events se retrouve en pleine polémique ! Alors que Wesley dirigeait tranquillement son entreprise We Events, il a vu d'anciens messages à lui, qu'il aurait sûrement préféré ne plus jamais lire, refaire surface sur Twitter. Des messages dans lesquels il tient des propos racistes et islamophobes. A la suite de ça, Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou ont décidé de quitter l'agence, après le départ de Wesley, contrairement à Jazz qui a taclé les deux candidates sur les réseaux.

"La honte m'accable"

C'est une histoire qui est en train de prendre de plus en plus d'ampleur : Wesley Nakache a quitté sa fonction de PDG de We Events après que d'anciens messages à lui, dans lesquels il y tenait des racistes et islamophobes et balançait qu'il voulait "lancer une roquette sur les Palestiniens", sont réapparus sur Twitter. Il les a écrits entre 2012 et 2014, sur son compte Insta de l'époque : "L'ancien compte Insta de Wesley de We Events retrouvé ! Bourré de propos racistes contre les musulmans, des vidéos se moquant des noirs, des commentaires insultant les arabes ! CHOQUÉ !", a posté un internaute.

Gros coup dur pour le gérant qui n'a pas manqué de présenter ses excuses : "ces publications sont en totale opposition avec les valeurs que j'ai toujours défendues. Je les regrette et les condamne fermement. Même si elles sont très anciennes et ont été tenues hors de mon cadre professionnel, j'ai choisi, pour protéger les équipes de ma société, de me mettre en retrait. (...) je comprends que ces propos aient choqué. Je suis meurtri d'avoir blessé ceux que j'aime tant. La honte m'accable."

Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou quittent We Events

Malheureusement, ses excuses n'ont pas réussi à convaincre Gims, sa femme Demdem, Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou de rester chez We Events. C'est la maman de Kessi qui a annoncé son départ en premier, suite aux messages racistes : "après avoir vu de mes propres yeux les publications et les propos inadmissibles qui vont totalement à l'encontre de mes principes, (...) j'ai pris la décision de quitter l'agence We Events car je ne peux en aucun cas cautionner, ni même participer à ce qui est en train de se passer."

Anaïs Camizuli a aussi confié en story sur Instagram : "Je n'accepte pas, je ne cautionne pas les propos qui ont été tenus par Wesley que ce soit il y a 5 ans, 10 ans, 20 ans ou 30 ans. Mon mari est noir musulman et ma fille métisse, donc ça me touche. Même si ce n'était pas le cas, je n'aurais pas accepté. Je quitte l'agence We Events, car pour moi l'argent ça ne fait pas tout !"

De son côté, l'ex-candidate de La Villa des Coeurs Brisés 5 a expliqué : "Depuis plusieurs heures, des propos à l'encontre de mes principes ont été tenus. Je vous écris ces quelques mots afin de vous annoncer officiellement ma rupture de contrat avec l'agence We Events." Son petit Ahmed a lui aussi décidé de rompre son contrat avec We Events.

Jazz les tacle

Contrairement à Sarah Fraisou et Anaïs Camiuzli, Jazz a souhaité rester chez We Events car pour elle, seul Wesley Nakache est concerné par la polémique : "La base de notre vie, de notre culture, c'est être multi-couleurs. Alors quoi faire après ce drame ? Chez We Events, il n'y a pas que Wesley. Donc tout le monde va manger pour son erreur ? La solution était que Wesley quitte son poste de lui-même (...) Je respecte mon contrat avec We Events. Anaïs et Sarah Fraisou sont parties par conviction et elles feront plus d'oseille. Mais si j'apprends qu'après la guerre elles reviennent, je me barre ! Si on se fout de ma g*eule, si les influenceuses ou Wesley reviennent, on s'en va."

Des propos qui n'ont pas vraiment plu à la gagnante de Secret Story 7 : "Jazz a parlé de moi concernant l'affaire We Events. Je l'ai tout de suite appelée, car je n'ai pas envie de passer pour la dinde ! Je n'ai de compte à rendre à personne et je n'ai pas besoin de m'afficher sur les réseaux. Ceux qui parlent en mon nom, ne le faites plus ou appelez-moi." Un message qui a le mérite d'être clair.

Jazz continue donc sa collab avec We Events, mais ses abonnés ont été surpris de voir qu'elle a décidé de créer sa propre agence, la JLC Agency, avec son mari Laurent. Souhaite-t-elle faire de l'ombre à l'entreprise avec laquelle elle gère ses placements de produits ? La réponse est non puisqu'il s'agissait tout simplement d'une rumeur : "Je ne veux pas qu'on invente des fausses rumeurs sur moi. Depuis que Laurent a sorti la blague de la JLC Agency, beaucoup de gens et d'influenceurs nous contactent. Mais il n'y a rien qui est fait ! (...) L'agence porte mon nom et j'ai les influenceurs et les marques. C'est une fausse rumeur !"

Dylan Thiry défend Wesley

Malgré toute cette histoire, Wesley Nakache peut compter sur le soutien de candidats de télé-réalité comme Dylan Thiry : "Vous osez insulter quelqu'un de raciste pour des photos qu'il a mis à l'âge de 14 ans ? Vous ne trouvez rien à lui reprocher alors vous remontez dans son passé pour créer des polémiques ? A 14 ans j'étais pire que ça ! Vous l'étiez sans doute aussi. (...) Nous sommes tous humains avec des a priori et des points de vue différents", a-t-il expliqué sur Instagram. Son ex Fijdi Ruiz elle aussi fait savoir qu'elle restait du côté de l'ancien gérant de We Events.

Anaïs Camizuli
Anaïs Camizuli finalement au casting de La Bataille des couples 3 avec Eddy ?
Anaïs Camizuli de nouveau en couple après son divorce et au casting de La bataille des couples 3 ?
Anaïs Camizuli annonce sa rupture avec son mari Sultan : "Il n'y a plus d'amour"
Anaïs Camizuli et Sarah Fraisou quittent We Events après les messages racistes, Jazz réagit
voir toutes les news de Anaïs Camizuli Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème