6 photos
Voir le diapo
Amel Bent a choisi de repousser la sortie de son album "Instinct" au début 2014, afin de prendre le temps de préparer sa tournée. Mais avant de monter sur la scène de l'Olympia les 16 et 17 novembre prochain, la chanteuse a tout de même tenu à dévoiler le clip du single 'Sans toi'. En interview avec Purebreak, elle aborde tous ses projets et ses collaborations avec les rappeurs Rohff, Soprano ou La Fouine.

"Ca part dans tous les sens, un peu comme moi"

On a pour le moment découvert le titre 'Sans toi', un premier extrait de ton album aux sonorités électro, est-ce qu'il donne le ton de ce nouvel opus ?

Amel Bent : Pas du tout ! C'est un album tellement large musicalement que c'était difficile avec un, deux ou trois extraits d'en résumer la direction artistique. Ca part dans tous les sens, un peu comme moi. Ca va de morceaux très hip hop à de la variété, d'autres r'n'b, d'autres plus électros. Il n'y a pas de vrai parti pris artistique, j'ai vraiment travaillé au feeling, à l'instinct. D'où le nom de l'album.

Tu viens de dévoiler le clip de 'Sans toi', comment tu le décrirais ?

C'est très cinématographique. Quand elle l'a vu, ma petite soeur a trouvé les mots justes pour le décrire : "C'est une métaphore en puzzle". C'est comme une bande-annonce d'un film qu'on ne verra jamais avec plein d'images, de décors, de lumières différents. J'y suis très naturelle, très peu maquillée, très peu coiffée. J'exprime un manque, on sent qu'il y a quelque chose qui ne va pas, mais on ne sait pas ce qu'il s'est passé, ni ce qu'il se passera.

"Le rap est milieu dans lequel j'évolue"

L'album n'est finalement prévu que pour le printemps prochain, pourquoi avoir repoussé la sortie ?

On a pris beaucoup de retard sur le projet Génération Goldman, on pensait que repousser la date de sortie de l'album nous suffirait. Et on s'est rendu compte qu'avec l'arrivée de la tournée, ça ne serait pas possible de faire tout en même temps. Je trouvais ça très bête de sortir un album avec un seul extrait, d'autant plus que Sans toi n'est pas un titre très commercial, très "single".

En attendant de découvrir tes titres en solo, tu as enregistré le duo 'Quand la musique est bonne' avec Soprano, 'Ti Amo' avec Rohff, il y avait aussi eu 'Karl' avec La Fouine.. le rap est un univers qui te plait ?

C'est un milieu dans lequel j'évolue aussi, par rapport à mes rencontres, mes influences, mes envies. Je travaille avec les gens que j'aime humainement et artistiquement, et dans ces personnes il y a des rappeurs.

"La tournée s'annonce hyper rock'n'roll"

La tournée qui arrive est un peu particulière, puisque ton public découvrira tes nouveaux titres en live. Comment tu te sens avant de monter sur scène ?

Pour moi, c'est hyper rock'n'roll. C'était prévu que je chante le 5e album sur cette tournée avant qu'il soit décalé, alors je vais le chanteur quand même. Je trouve que c'est un album qui mérite d'être découvert dans son intégralité et sur scène c'est encore mieux. Je suis contente parce que je vais pouvoir intégrer les chansons de l'album dans des ambiances complètement différentes, faire voyager les gens. D'un côté c'est rock'n'roll, mais de l'autre ça me met dans une sérénité pas possible.

Après ta participation à Danse avec les Stars, tu avais parlé de ton envie de danser sur scène, c'est prévu ? Tu prépares un show à la Beyoncé ?

Il y aura de la choré, des danseuses. J'ai imaginé et écrit le show, les décors, les habits, j'ai choisi le chorégraphe, on a trouvé des espaces dans les chansons pour y mettre de la danse. Tout est sorti de ma tête, maintenant il faut le faire !

Tu n'as pas peur de perdre de ton émotion et de ton contact avec le public dans un gros show ?

Pas du tout. Il y aura aussi des moments acoustiques, plus acoustiques que jamais, avec du piano-voix par exemple. Quand je danse, c'est sur des morceaux du prochain album qui ont été faits pour ça. Je ne vais pas danser sur Ne retiens pas tes larmes ou transformer une chanson à émotion juste pour danser. La danse n'est jamais mise au détriment du chant et de l'émotion.

"Je suis très serial killer"

Tu es également engagée depuis plusieurs saisons avec Les Enfoirés, auprès de l'association Huntington Avenir et de l'Unesco, qu'est-ce qui motive un tel investissement ?

Ma mère a toujours été proche d'associations, elle a toujours donné des habits, de la nourriture. C'est quelque chose que j'aurai fait à une autre échelle en anonyme. Je le fais juste à la hauteur de ce que je suis devenue. C'est intéressant de transferer la lumière que j'ai sur moi vers des causes, des événements ou des gens qui méritent qu'on s'intéresse à eux.

Pour finir, quel est le dernier son que tu as écouté ?

L'album "PDRG" de Rohff. Et j'écoute tout sauf ma chanson. J'aime bien son flow, j'aime bien ses textes, il y a toujours beaucoup de réalité dans ce qu'il écrit, des petites expressions que je dis

Et le dernier film ou la dernière série que tu as vu ?

Je suis très serial killer. Je regarde The Following, Hanibal, Dexter, Les Experts Miami, Las Vegas et Manatthan, Esprits Criminels et Bones. Et Glee avec ma soeur.

Propos recueillis par Louise Wessbecher
Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com

Amel Bent
Amel Bent (The Voice 2020) insultée pour ses choix : elle réagit aux "messages chelou"
Amel Bent et Pascal Obispo reviennent sur leur désaccord dans The Voice
Amel Bent VS Pascal Obispo : la coach de The Voice s'explique sur leur accrochage
Amel Bent en interview : "Il fallait tout reconstruire"
voir toutes les news de Amel Bent Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème