Agathe Auproux répond aux haters dans une longue lettre sur Twitter
Agathe Auproux répond aux haters dans une longue lettre sur Twitter
Arrivée dans TPMP en février, Agathe Auproux est quotidiennement victime d'insultes sur les réseaux sociaux. Depuis quelques jours, son passé semble resurgir sur le net avec d'anciens tweets jugés racistes mais aussi une photo où elle apparaît nue. Lassée d'être critiquée, la jolie brune s'est exprimée dans une longue lettre sur son compte Twitter.

Agatha Auproux est à bout... Il y a quelques semaines, la chroniqueuse de TPMP poussait un coup de gueule sur Twitter après des rumeurs d'une histoire d'amour entre elle et Cyril Hanouna. Mais cette mise au point n'a pas empêché ses détracteurs de remettre ça.

Le passé d'Agathe Auproux refait surface

Depuis quelques jours, Agathe Auproux est au coeur d'une nouvelle polémique. En cause ? D'un côté des tweets jugés racistes par certains internautes et qui ont notamment alerté Leila Ben Khalifa qui n'a pas hésité à tacler la chroniqueuse de TPMP sur Twitter. De l'autre ? Une ancienne photo prise pour Le Tag Parfait, site web dédié à la culture porn, alors qu'elle avait 19 ans et où elle pose nue. Une image artistique qui est loin de plaire à ses haters.

"Je ne suis ni raciste ni une p*te"

C'est dans une longue lettre qu'Agathe Auproux a tenu à mettre une fois pour toutes les choses au clair. "Non, je ne suis ni "raciste", ni "antisémite", ni "homophobe", ni une "p*te". Je suis en revanche estomaquée par le machisme de la société et terrifiée par cette ère du lynchage systématique, par cette mode de l'acharnement et du harcèlement aveugles." a écrit la jeune journaliste passée par les Inrocks. Au sujet de la photo où elle pose nue, la jolie brune explique assumer pleinement cette image sexy. "Je n'ai effectivement aucune problème avec la/ma sexualité, oui je considère le porn comme une véritable culture. Et alors ?" explique la chroniqueuse de Cyril Hanouna.

Quant aux anciens tweets ? "On me ressort des blagues douteuses écrites entre 2010 et 2013, il y a donc des années, postées sur le compte Twitter d'une fille qui rigolait avec ses potes devant quelques followers, et qui confirmeront tous l'humour, certes noir, certes de mauvais goût mais bel et bien de l'humour dans ces messages. J'étais jeune, et ces tweets sortis de leur contexte ne me font effectivement plus rire. (...) Je les regrette et j'ai honte." avoue la journaliste qui ajoute : "Qui étais-je en 2010, 2011, 2012, 2013 ? Une gamine de 18, 19, 20 et 21 ans sans aucune responsabilité, ni exposition médiatique. Je n'étais ni journaliste, ni présidente de la République. J'avais un usage conversationnel de Twitter comme toute ma génération. Nous étions entre nous, décomplexés, dans la provoc' aimant parfois en faire trop. et je l'ai toujours fait au second degré."

"Vous pouvez continuer à me harceler"

Dans sa lettre, Agathe Auproux en profite pour dénoncer le lynchage dont elle est victime entre "les piratages", les "fakes", les "insultes dégueulasses" mais encore des "propos diffamatoires". "Vous pouvez continuer à me harceler, à m'insulter et à polémiquer pour ce que j'ai dit ou n'ai pas dit, pour qui j'étais ou n'étais pas, je ne réagirai plus à ces accusations. Excusez-moi d'avoir eu 20 ans, d'avoir été sur Internet et d'être une fille" écrit la jolie brune qui a tout de même tenu à s'excuser pour ses tweets. "Je présente sincèrement mes excuses à celles et ceux qui ont pu être blessés et choqués par ces bribes de conversations passées, exhumées et décontextualisées, bien des années plus tard." peut-on lire.

TPMP
Magali Berdah en larmes dans TPMP : elle donne des détails glaçants sur le meurtre de sa belle-soeur
TPMP : Sylvie Ortega "agressée" par Eryl Prayer dans les coulisses ? La sécurité serait intervenue
Mort de René Malleville : Cyril Hanouna et l'équipe de TPMP lui rendent un émouvant hommage
Mort de René Malleville : Cyril Hanouna, Camille Combal, l'OM... Les hommages se multiplient
voir toutes les news de TPMP Découvrir plus d'articles