Les accros aux selfies, des psychopathes ? L'étude scientifique qui fait peur
Les accros aux selfies, des psychopathes ? L'étude scientifique qui fait peur
Votre petit-copain ou bien un simple pote de votre entourage passe son temps à publier des selfies sur Facebook, Twitter ou Instagram ? Méfiez-vous ! Il pourrait très fortement s'agir d'un psychopathe ! Tous aux abris !

A en croire une étude qui sera prochainement publiée dans la revue Personality and Individual Differences et mise en avant par le Journal de la Science, les accros aux selfies présentent un risque beaucoup plus important de développer des signes de narcissisme. Plus inquiétant encore, ils présenteraient également des signes de psychopathie... C'est du moins la conclusion tirée par des chercheurs de l'Université de l'Etat de l'Ohio après avoir observé 800 hommes, âgés de 18 à 40 ans, sur les réseaux sociaux.

Précis, ces mêmes chercheurs expliquent que le risque est d'autant plus élevé chez les hommes qui publient simplement leur photo, sans la moindre légende. Jugé comme impulsifs, ceux-ci seraient simplement dans la recherche de leur propre image et non dans le partage avec les autres. Rassurant...

On attend désormais la même étude menée avec des femmes. Juste pour savoir si l'on se désabonne tout de suite du compte Instagram de Miley Cyrus. En attendant, on vous laisse aller faire un tour et surtout un tri parmi vos contacts Facebook, Twitter et instagram...

A lire également : Une fac lance des cours de... selfie ! / Voici la femme aux plus gros seins du monde / A 10 mois seulement, ce bébé obèse pèse le poids d'un enfant de cinq ans ! / Indianara Carvalho : les nouvelles plus belles fesses du Brésil !

News
essentielles
sur le
même thème