BUZZ
A-t-on le droit de cumuler les +4 au Uno ? Les VRAIES règles du jeu pour éviter de déchirer votre famille à Noël
Publié le 24 décembre 2023 à 10:00
Par Quentin Piton | Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Comme chaque année, après avoir déballé les cadeaux sous le sapin et mangé beaucoup trop de chocolat entre deux plats du fameux repas de Noël, de nombreuses familles profiteront du reste de la journée du 25 décembre pour jouer à des jeux de société. Toutefois, si vous ne voulez pas vous déchirer avec vos proches, il est encore temps d'apprendre les vraies règles du Uno, et en particulier les cartes +4. Des règles qui changent absolument tout !
A-t-on le droit de cumuler les +4 au Uno ? Les vraies règles du jeu pour éviter de déchirer votre famille à Noël © Instagram/vidéo Ubisoft
La suite après la publicité

Les fêtes de fin d'année sont souvent l'occasion de retrouver sa famille et de partager de bons moments auprès de ses proches afin de débuter l'année suivante de la meilleure façon possible. Et quand ce n'est pas autour d'un repas capable de faire exploser notre ventre, c'est à travers quelques parties de jeux de société que l'on peut se réunir pour s'amuser et se créer de nouveaux souvenirs.

La règle qui change tout au UNO

Enfin... pas tout à fait. Si les jeux sont effectivement censés nous rapprocher, certains sont également parfaits pour nous diviser. À commencer par le UNO. La raison ? Il n'est pas rare d'assister à des guerres d'égo et de mauvaise foi au cours de différentes parties, la faute à des règles qui ne sont pas les mêmes pour tout le monde.

Par exemple, on ne compte plus le nombre d'insultes balancées et de relations brisées à cause d'une succession de +2, +4, +8 lors d'un même tour. Vous savez, ce moment où un joueur se voit contraint de piocher des cartes supplémentaires, mais qui, grâce à une carte similaire dans son jeu, se permet d'échapper à la sanction en imposant à son voisin d'en piocher le double.

Une situation qui provoque plus d'agacement que d'amusement lors d'une partie et qui... ne devrait pas exister. Interrogé par Konbini sur ce terrible problème, un employé de Mattel (qui édite le jeu depuis 1971) a en effet rappelé la plus fondamentale de toutes les règles du UNO : "Il est absolument interdit d'enchaîner les +2". Et d'ajouter ensuite : "Lorsque l'on met un +2 sur la table, le joueur d'après prend deux cartes et passe son tour, et il ne peut jouer aucune carte. Même pas un +2." Une mise au point importante qui concerne également le +4 et qui pourrait sauver de nombreux Noël cette année !

>> Le Uno bientôt au cinéma : Mattel prépare un film de braquage centré sur le jeu <<

On ne fait pas n'importe quoi avec un +4

Mais attention, ce n'est pas la seule règle immuable totalement ignorée par les joueurs, qui change pourtant beaucoup de choses lors d'une partie. Cet employé de Mattel l'a assuré, la carte +4 ne peut pas être utilisée n'importe quand : "On ne peut la poser que si on n'a pas la couleur demandée."

Aussi, quand un joueur ose la sortir, l'adversaire concerné par la punition "a le droit de challenger la personne qui a donné le +4." Traduction ? Il peut demander à vérifier le paquet de cartes de l'autre afin de s'assurer qu'il n'a effectivement aucune couleur demandée. Mais il y a un risque ! Si ce challenge prouve que le donneur du +4 n'a pas la couleur, alors le receveur doit non seulement piocher les quatre cartes imposées initialement, mais il se voit aussi obligé de tirer "deux cartes additionnelles, soit six cartes au total".

De quoi apporter un côté plus stratège au jeu (alors même que Mattel a déjà récemment profité du confinement lié au Covid-19 pour imaginer de nouvelles façons de jouer) et amener les joueurs à tenter leur meilleur bluff pour piéger davantage les adversaires !

Notez qu'une nouvelle version du jeu est sortie il y a quelques temps. Et elle porte bien son nom : UNO no mercy ! Vous l'aurez compris, ici, pas de pitié puisque de nouvelles cartes actions débarquent : des +6 et +10... qu'il est maintenant possible d'empiler ! En bonus, une nouvelle règle vient également pimenter le jeu : le joueur ayant atteint 25 cartes est éliminé d'office ! De quoi mettre tout le monde d'accord sur les règles, mais aussi créer pas mal d'embrouilles.

Mots clés
BUZZ
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"CNews a déréglé le système" : Pascal Praud réagit à sa convocation à l'Assemblée et règle ses comptes play_circle
TV
"CNews a déréglé le système" : Pascal Praud réagit à sa convocation à l'Assemblée et règle ses comptes
21 février 2024
"Je suis fatiguée" : à seulement 31 ans, Selena Gomez annonce qu'elle songe vraiment à arrêter la musique
MUSIQUE
"Je suis fatiguée" : à seulement 31 ans, Selena Gomez annonce qu'elle songe vraiment à arrêter la musique
4 janvier 2024
Les articles similaires
Miss France 2024 : Eve Gilles a failli ne pas pourvoir s'inscrire au concours mais a trouvé une astuce surprenante
BUZZ
Miss France 2024 : Eve Gilles a failli ne pas pourvoir s'inscrire au concours mais a trouvé une astuce surprenante
18 décembre 2023
Miss France : une ex-candidate balance sur les coulisses et ces obligations très intimes qui choquent les internautes
BUZZ
Miss France : une ex-candidate balance sur les coulisses et ces obligations très intimes qui choquent les internautes
15 décembre 2023
Dernières actualités
"Je n'avais aucune sensibilité" : James Cameron regrette toujours cette célèbre scène de Titanic play_circle
CINÉ SÉRIE
"Je n'avais aucune sensibilité" : James Cameron regrette toujours cette célèbre scène de Titanic
26 mai 2024
Jugée trop grosse par les marques, une célèbre animatrice télé longtemps boycottée pour s'habiller durant ses émissions : "Ca a été très douloureux" play_circle
TV
Jugée trop grosse par les marques, une célèbre animatrice télé longtemps boycottée pour s'habiller durant ses émissions : "Ca a été très douloureux"
25 mai 2024
Dernières news