Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

6ix9ine plaide (finalement) coupable pour neuf chefs d'accusation
6ix9ine plaide (finalement) coupable pour neuf chefs d'accusation
Conscient de la lourde peine qu'il encourt (32 ans voire la perpétuité), 6ix9ine a décidé de changer sa version et de plaider coupable pour neuf chefs d'accusation dont trafic de drogues, racket et lien avec le Nine Trey Blood Gang. Le rappeur américain a aussi confirmé être à l'origine de la tentative de meurtre sur son rival Chief Keef.

6ix9ine change sa version

6ix9ine n'est pas près de sortir de prison... Son avocat Lance Lazzaro a tenté une première fois de le libérer sous caution, mais le juge a refusé sa demande : le rappeur risque donc aujourd'hui la perpétuité. Sa sanction sera déterminée le 4 septembre 2019 lors de son procès... et si sa peine était finalement allégée grâce à sa coopération avec la police ? Comme le révèle TMZ, Tekashi 69, qui clame son innocence depuis le début, a aujourd'hui décidé de plaider coupable pour neuf chefs d'accusation dont racket, vol à main armée et trafic de drogues.

Selon les documents fédéraux, dévoilés ce vendredi 1er février 2019, l'interprète de "FEFE" a aussi reconnu être derrière la tentative de meurtre sur Chief Keef l'été dernier et a confirmé avoir engagé quelqu'un pour tirer sur son rival : "j'ai payé une personne pour tirer sur un membre rival de Nine Trey pour lui faire peur. La fusillade a eu lieu à Manhattan. Je l'ai fait pour maintenir ou améliorer ma position au sein du gang Nine Trey", a-t-il confié. 6ix9ine aurait même révélé que le tireur est son pote Kintea McKenzie, qui lui est toujours en liberté.

Une remise en liberté repoussée

L'auteur de "BEBE" espère donc obtenir une réduction de peine grâce à ces nouvelles infos. En attendant d'en savoir plus, il essaie toujours de digérer le fait que sa demande de remise en liberté ait été retardée à cause de l'un de ses avocats, Lance Lazzaro : "les avocats de deux des accusés ont soulevé des questions de conflit d'intérêts selon lesquelles Lance Lazzaro avait représenté deux autres co-accusés (Faheem "Crippy" Walter et Kifano "Shotti" Jordan, ndlr) dans l'affaire et le juge l'a écarté pour conflit d'intérêts", a expliqué Dawn Florio, une autre avocate de l'artiste. L'audience est repoussée au 7 février 2019.

News
essentielles
sur le
même thème