Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Il y a quelques semaines, Amandine Pellissard déplorait que certaines personnes tentent par tous les moyens de faire plein d'enfants pour participer à l'émission Familles nombreuses - la vie en XXL. Des ambitions jugées honteuses par l'ex-candidate, qui peut compter sur le soutien de Jenny Gryffon. Cette dernière l'a confié sur Instagram, les grossesses ne sont pas toujours faciles à vivre et peuvent, comme c'est son cas aujourd'hui, réveiller des démons.

La promesse de Familles nombreuses - la vie en XXL, c'est de partager le véritable quotidien de ces tribus pas comme les autres et de dévoiler aussi bien les moments de joie que les difficultés à surmonter pour les parents. A cet effet, c'est sur Instagram que Jenny Gryffon - découverte dans l'émission, vient justement de dévoiler un envers du décor compliqué, mais qui devrait parler à une large partie de ses abonnés.

Jenny Gryffon se confie sur son combat contre la boulimie

"Il y a 14 ans, je pesais 120 kg et j'ai débuté mon combat contre l'obésité. Grâce à des boissons hypers protéinées et une volonté de fer, j'ai perdu 60 kg en 6 mois, a-t-elle dans un premier temps contextualisé. En décembre 2012, j'ai franchi un cap dans ma reconstruction en faisant une abdominoplastie". Une étape importante pour la jeune maman, qui avait jusque-là encore du mal à accepter sa nouvelle image, "Ce nouveau reflet dans le miroir était souvent trompé par mon cerveau car je me voyais toujours obèse. (...) Cette opération a changé mon regard sur moi, j'ai commencé à vivre pleinement, je ne maigrissais plus et je ne grossissais plus."

Pendant plusieurs années, Jenny Gryffon a donc réussi à retrouver le sourire à travers une nouvelle philosophie de vie, "la vie ne peut pas être faite que de frustrations", ce qui lui a notamment permis de gérer au mieux ses grossesses multiples, minutieusement suivies par ses médecins. "Mon chirurgien m'a expliqué [à l'époque de son premier enfant, ndlr] que des grossesses après cette opération étaient possibles mais qu'il fallait absolument que je fasse très attention et que je prenne pas plus de 10/12 kg", a-t-elle rappelé.

>> Familles nombreuses : une maman furieuse de son passage télé, "vous vous foutez de ma g*eule ?!" <<

"Quand je me regarde nue dans le miroir, je me dégoûte"

Or, si elle était jusqu'à présent fier de son combat mené face à son poids et réconciliée avec son corps, la situation est actuellement plus délicate alors même qu'elle est enceinte de son sixième enfant. "Aujourd'hui, je vis une torture psychologique, mes anciens démons ont refait surface, les crises de boulimie font partie de nouveau de mon quotidien et je me cache bien souvent pour engloutir", a-t-elle confessé, se sentant coupable d'effacer ses propres efforts.

Un retour en arrière difficile à vivre au quotidien, vécu comme un échec, à l'impact tragique sur son état mental. "Les mots que je vais employer sont forts et risques de choquer, mais c'est ma réalité, quand je me regarde nue dans le miroir, je me dégoûte, a-t-elle dévoilé. Et je me dis que je ne suis qu'une déception."

Puis, elle l'a ajouté, cette torture psychologique n'est clairement pas aidée par sa popularité gagnée sur les réseaux sociaux à une époque où les injonctions sont plus fortes que jamais. "Lorsque je me pèse, j'ai envie de me gifler et je me cache pour pleurer, a déploré Jenny Gryffon, prisonnière des attentes placées autour d'elle. Je n'ose pas en parler ici sur les réseaux car je sais que l'heure est au body positive, et à l'acceptation de son corps mais ce n'est pas ma réalité."

On vous rassure, la jeune maman ne compte malgré tout pas se laisser abattre. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle a décidé de se confier, afin de se libérer d'un poids qui l'a plus enfoncée qu'autre chose : "J'ai besoin de me livrer réellement, ne plus faire semblant de bien vivre cette grossesse et être heureuse."

Elle l'a ensuite assuré, elle est persuadé que l'arrivée prochaine de son enfant lui permettra de se retrouver et de revivre : "La naissance de Clara m'avait donné la force de changer, de devenir une meilleure version de moi-même. Aujourd'hui, je ne souhaite qu'une chose, c'est que la naissance de cette nouvelle merveille va me donner la même force."

Familles nombreuses, la vie en XXL
"Je trouverai une autre asiatique et on verra" : les Gayat (Familles nombreuses) bientôt dans le X ? La réponse sans détour et gênante d'Olivier Gayat
Laëtitia Provenchère (Familles nombreuses) : cette décision aussi déchirante que belle prise après la mort de son mari
"Je fais 43 kg" : insultée pour son poids, Olivia Gayat (Familles nombreuses) s'affiche en bikini pour répondre à la haine
"Nous avons arrêté de tourner" : Camille Santoro quitte encore Familles nombreuses la vie en XXL et dévoile les raisons
voir toutes les news de Familles nombreuses, la vie en XXL Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment