Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
Magali Berdah était dans TPMP sur C8 pour s'expliquer sur les accusations d'arnaques autour de son business. Et Guillaume Genton a profité de la présence de la patronne de Shauna Events pour clasher les influenceurs et les placements de produits. Le chroniqueur de Cyril Hanouna les a fracassés, en les qualifiant de "gens sans talent payés 100 000€/mois".

"Truc de crevard", "ce n'est pas un métier" : un chroniqueur de TPMP fracasse les influenceurs

Ce mercredi 31 août 2022 sur C8, Cyril Hanouna et la bande de TPMP recevaient Magali Berdah en tant qu'invitée. La boss de Shauna Events s'est défendue face aux attaques sur son business et aux accusations d'arnaques sur des placements de produits. Alors que Magali Berdah et Cyril Hanouna ont fini en clash, Guillaume Genton a dit ce qu'il pensait des influenceurs. Et il les a sévèrement clashés...

Selon le producteur, ce serait un "truc de crevard" : "Influenceur ce n'est pas un métier. J'en ai marre du système d'Instagram, de l'apologie du vide et du rien (...) Poser en string devant une piscine et rien foutre de ses journées, ce n'est pas un métier".

>> "Je travaillais trop, je faisais 3 placements de produits par jour", un candidat de télé-réalité choque les internautes <<

Le chroniqueur de TPMP a aussi déclaré : "Vous trouvez ça normal que des gens qui n'ont aucun talent, qui ne foutent rien de leur journée, soient payés 100 000 euros par mois alors que des gens se lèvent à 6h du matin pour aller travailler ? C'est un modèle terrible pour la jeunesse. Que ces gens-là aillent bosser comme tout le monde et qu'on arrête de les valoriser financièrement et socialement".

Ils clashent ceux qui sont "prêts à tout pour de l'argent", à "arnaquer, mentir et faire des films pornos"

Celui qui se serait battu contre Benjamin Castaldi dans les coulisses de TPMP a aussi affirmé que certains influenceurs seraient "prêts à tout pour de l'argent", y compris à "arnaquer, mentir et faire des films pornographiques".

"Je ne suis pas quelqu'un d'aigri ou de jaloux, mais ça me met mal à l'aise que quelqu'un qui n'a rien foutu de sa vie, qui est passé une fois dans La Villa des Coeurs Brisés, gagne 50 000 euros par mois, le salaire d'un grand patron ou 10, 20 fois le salaire de quelqu'un qui se fait chier à se lever tous les matins" a-t-il ajouté, "Ils influencent dans le mauvais sens du terme une jeunesse qui est naïve et qui est prête à tout. Le pire, c'est qu'aujourd'hui c'est un modèle de réussite".

TPMP
"Un orgasme sexuel encore plus puissant" : Delphine Wespiser dévoile son fantasme, vous n'êtes pas prêts
"Quels faux culs" : Jean-Michel Maire balance sur les chroniqueurs de TPMP et leur manque d'honnêteté
"J'ai horreur de ça !" : la famille Gayat très cash sur la reconversion des Pelissard dans le X sur TPMP
"Ferme ta gueule !" : Cyril Hanouna agresse un chroniqueur de TPMP et le menace en direct
voir toutes les news de TPMP Découvrir plus d'articles