Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

WhatsApp piraté : des faux messages proposent des billets gratuits pour des parcs
WhatsApp piraté : des faux messages proposent des billets gratuits pour des parcs
Alerte aux utilisateurs de WhatsApp : depuis quelques jours, une arnaque fait croire à des billets gratuits pour des grands parcs d'attraction tels que le Futuroscope, le Puy du Fou, Disneyland Paris ou encore Europa-Park. les parcs concernés ainsi que les autorités ont publié un avertissement.

Rachetée par Facebook en février 2014, WhatsApp réussit à convaincre de plus en plus de monde (plus de 15 millions d'utilisateurs, plus précisément). Fondée en 2009 par Jan Koum et Brian Acton, l'application de messagerie instantanée a su faire face à la concurrence des autres réseaux sociaux dont Snapchat, en lançant de nouvelles fonctionnalités et en se développant sur le web. Mais, comme ses concurrents, l'application n'échappe pas aux hackers.

Alerte à l'arnaque !

Depuis plusieurs jours, de faux messages font croire aux internautes que des célèbres parcs d'attraction tels que le Futuroscope, le Puy du Fou, Disneyland Paris ou encore Europa-Park faisaient gagner des entrées gratuites en ligne. Lorsqu'on clique sur ceux-ci, le site invite à remplir un questionnaire puis à partager le message avec 20 de ses amis ou à l'inclure dans un groupe WhatsApp. Un bon plan qu'a démenti les parcs en question : "Cette opération a pour seul but de se faire passer pour nous et de voler vos données personnelles", a mis en garde la direction d'Europa-Park dans le Monde.

Les autorités mettent en garde

Le but des hackers : récupérer les données des internautes, et notamment son âge, ses identifiants, ses mots de passe et ses coordonnées bancaires. Si les parcs concernés ont aussitôt mis en garde les internautes, le compte Twitter Cybermalveillance.gouv.fr a lui aussi été contraint de publier un message d'avertissement le 13 janvier dernier : "Non, le Futuroscope n'offre pas 5 billets gratuits à 500 familles pour son anniversaire ! Ne cliquez pas, ne relayez pas, ne donnez aucune info perso ou bancaire". Il a également partagé des conseils pour faire face à ce type d'arnaque.