Westworld : une série trop intelligente pour les téléspectateurs ?
Westworld : une série trop intelligente pour les téléspectateurs ?
Quelques semaines après la fin de la saison 2 de Westworld, le président de HBO a tenu à défendre la série face aux nombreuses critiques à son encontre. Et d'après lui, si elle divise les téléspectateurs, c'est simplement qu'elle n'est pas faite pour tout le monde.

Westworld est peut-être nommée de nombreuses fois aux Emmy Awards, mais la série d'HBO a encore du mal à trouver son public. Ainsi, sa saison 2 - qui a pris fin le 24 juin dernier, n'a réuni en moyenne que 1,6 millions de téléspectateurs, soit une baisse de près de 14% par rapport à la saison 1. A titre de comparaison, Game of Thrones, autre série importante de la chaîne, réunissait 3,80 millions de fans en moyenne pour sa saison 2 en 2012.

Et malheureusement pour les créateurs, la situation pourrait ne pas s'améliorer en saison 3. En plus d'une diffusion attendue pour 2020, ce qui pourrait lui faire perdre quelques fans en cours de route, Casey Bloys (le président d'HBO) a légèrement taclé les différents téléspectateurs américains.

Westworld pas faite pour tout le monde

Ainsi, même s'il ne pensait pas à mal en défendant la série face aux nombreuses critiques (et ses propos se tiennent vis-à-vis de l'ambition créative de Westworld), Casey Bloys a déclaré : "Ce n'est pas une série pour des téléspectateurs occasionnels. Elle demande de l'attention. [Les showrunners Jonathan Nolan et Lisa Joy] aiment défier les spectateurs et beaucoup prennent ça comme une récompense [pour leur implication]. C'est une série unique".

Autrement dit, si vous trouvez la série trop complexe, tirée par les cheveux, inutilement longue par moment et pas toujours très claire avec sa propre histoire (ce sont les critiques qui lui sont souvent associées), ce n'est pas parce que c'est le cas, mais parce que vous n'êtes pas assez impliqué dans le visionnage.

Une série parfaite ?

Une confession maladroite (aussi belle et fascinante qu'est Westworld, il est idiot de nier qu'elle possède également des défauts), mais qu'assume Casey Bloys. Visiblement doué pour faire l'autruche, il a ainsi ajouté : "Je ne suis pas sûr d'être d'accord pour dire que la critique à son encontre est répandue. (...) Ce que j'aime avec Westword, c'est que les gens qui aiment la série aiment vraiment la série. Et même ceux qui ne l'aiment pas ressentent le besoin d'en parler, de donner leur avis et débattre. Et avoir une série qui permet ça, c'est ce que nous recherchons".

Comment dit-on déjà ? Ah oui, l'amour rend aveugle.

Westworld - Saison 2
Westworld : une série trop intelligente pour les téléspectateurs ?
Westworld : la fin de la série déjà connue
Westworld : une saison 3 déjà commandée... mais pas pour tout de suite !
Westworld saison 2 : moins de nudité à l'écran, une décision logique
voir toutes les news de Westworld - Saison 2 Découvrir plus d'articles