Walter : casting, scénario, tournage... 4 choses à savoir sur le film
Le 20 mars 2019, sortira dans les salles obscures Walter, une comédie franco-belge réalisée par Varante Soudjian dans laquelle Alban Ivanov, Les Déguns ou encore Tonio Life se transforment en cambrioleurs amateurs. Casting, scénario, tournage... voilà 4 choses à savoir sur le film.

De nombreux humoristes au casting

Pour son premier long-métrage, le réalisateur Varante Soudjian a fait appel à de nombreux humoristes et acteurs : Alban Ivanov, Karim & Nono des Déguns, qui ont sorti leur propre film en septembre dernier, Samuel Djian, plus connu sous le pseudo Bambi ou encore le youtubeur Antonio Alexandre (alias Tonio Life).

Une BO signée Soolking

Il n'y a pas qu'au casting qu'on retrouve des stars françaises : un célèbre rappeur a signé la BO du film, à savoir Soolking. Celui qui a marqué les esprits avec Dalida a dévoilé début mars son titre "Youv", extrait de la bande-originale du film Walter. Il y raconte l'histoire d'une michto qui en veut à son argent et son succès. On peut notamment le voir compter ses liasses de billets violets et fumer des cigares.

Walter : casting, scénario, tournage... 4 choses à savoir sur le film

Un scénario venu de l'imaginaire

Walter, c'est l'histoire de braqueurs amateurs ayant pour mission de dévaliser une bijouterie, via l'hypermarché mitoyen. Mais c'était sans compter l'arrivée du vigile : Walter, un ex-chef de guerre africain qui promet de les envoyer en enfer... Un scénario qui est né dans les esprits de Varante Soudjian et Thomas Pone, comme ils l'ont confié à Allocine. Lorsqu'ils voyaient des vigiles dans des supermarchés, ils se demandait à quoi pouvait ressembler leur passé. "On s'imaginait qu'ils pouvaient avoir eu des vies incroyables avant de devenir vigiles. Le plus souvent, les clients ne prêtent pas attention à eux et nous avons voulu retourner cette image de personnage quasi invisible en une sorte de héros capable de tenir tête à une bande de braqueurs un peu trop zélés. Un retournement de situation jouissif dont Walter est le maître du jeu".

Le film a été tourné dans un vrai hypermarché

C'est dans un supermarché de Belgique que le film a été tourné, dans des conditions particulières. Et pour cause, ils ne pouvaient travailler que de nuit toujours sous surveillance, avec des déplacements limités et tributaires des horaires d'ouverture du magasin. Le metteur en scène se rappelle : "A croire que c'est plus simple de faire un film dans une centrale nucléaire. On a tourné Walter en à peine 30 jours avec toutes les surprises inhérentes à un premier film..."

News
essentielles
sur le
même thème